• FIBROMYALGIE : SOULAGEMENT AU CHANVRE ?

    Fibromyalgie : soulagement au chanvre ?

    La Fibromyalgie figure parmi ces maladies qui sont étranges, aussi bien pour les médecins, chercheurs que pour les patients. En effet, l’organisation mondiale de la santé reconnait ce syndrome en 1992. Malgré cela, jusqu’à présent, des doutes planent encore sur ses causes et le traitement adéquat. Entre temps, les patients continuent d’en souffrir ! Ceci dit, doit-on se laisser aller à la fatalité ? N’existe-t-il par de solution parallèle ? C’est justement le but de ce contenu. Nous aimerions montrer dans quelle mesure le chanvre (CBD) pourrait aider à soulager les personnes atteintes de ce syndrome.

    FIBROMYALGIE : CAUSES ET SYMPTÔMES

    D’entrée de jeu, il est nécessaire de faire un point, aussi bref soit-il, sur la maladie. Notamment effectuer une halte sur ses causes et ses symptômes.

    LES CAUSES DE LA FIBROMYALGIE

    Comme nous avons annoncé à l’amorce de cet article, ce syndrome crée des querelles au sein de l’élite médicale. En effet, les médecins, chercheurs et autres professionnels de la santé ont du mal à se mettre d’accord sur les causes exactes de cette maladie. Est-ce parce que cette affaire échappe à leur contrôle ? Difficile de répondre à la question. De fait, comme dans la littérature, il existe plusieurs courants de pensées à ce sujet. D’un côté, certains pensent que cette maladie est causée par l’épuisement de “l’axe du stress”; aussi appelé “l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien”. De l’autre, il se dit qu’elle serait génétique. Autrement dit, que cela se transmettrait entre membres d’une même famille. Par ailleurs, la maladie serait due à des facteurs biologiques. Précisément un trouble métabolique de la substance P. En clair, ces supposées causes, nous pouvons les citer, à n’en point finir ! Il semble donc judicieux de passer aux principaux symptômes.

    LES PRINCIPAUX SYMPTÔMES DE LA FIBROMYALGIE

    D’ores et déjà, nous tenons à préciser que la liste des symptômes mentionnés ici n’est pas exhaustive. Nous choisissons ceux qui sont le plus répertoriés chez  les personnes atteintes de Fibromyalgie. Dans la même lancée, nous avons sélectionné ceux-là qui peuvent être soulager par le chanvre (CBD).

    LES DOULEURS

    La douleur est le principal symptôme de ce syndrome. Toutefois, cela ne veut pas dire que vous devriez vous mettre en alerte, à la moindre douleur. En effet, il existe d’autres critères à prendre en compte. D’une part, la durée de cette douleur. De fait, généralement, il est recommandé de s’inquiéter quand vous ressentez une douleur diffuse pendant plus de trois mois. D’autre part, ladite douleur ne doit pas être localisée sur un seul point de votre corps. Il faut compter entre 9 points et plus, pour parler de Fibromyalgie. Dans cette logique toujours, il peut s’agir des douleurs menstruelles, du syndrome de l’intestin irritable (douleurs abdominales), douleurs à la tête (maux de tête ou migraine), une douleur musculaire etc.

    LA DÉPRESSION OU L’ANXIÉTÉ

    En effet, la Fibromyalgie ne se contente pas seulement d’affecter la partie physique de la personne. Elle va plus loin, en s’attaquant au mental. Plusieurs individus atteints de ce syndrome manifestent une perte d’intérêt pour tout type d’activité. En exemple, si vous aimiez faire du sport, l’intérêt pour cette activité aura tendance à baisser à mesure que les jours s’effacent.

    TROUBLES DE LA CONCENTRATION

    Autrement appelé déficit de l’attention, le trouble de l’attention est aussi un symptôme de la Fibromyalgie. En fait, les personnes concernées vont manifester, soit des difficultés à se concentrer; soit une hyper-activité; soit alors une impulsivité accompagnée d’agressivité. Parfois tous ces caractères, à la fois !

    UN SOMMEIL LÉGER

    Ce symptôme est en quelque sorte la conséquence de ceux précédents. En fait, une personne qui ressent des douleurs diffuses, est anxieuse ou dépressive et manifeste des problèmes de concentration, ne peut qu’avoir un sommeil léger. Elle ne dort presque pas !

    UNE FATIGUE PERSISTANTE

    La fatigue obéit à la même logique que le sommeil léger dont nous parlions plus haut. En effet, l’équation est simple :

    Douleurs + anxiété + agressivité + manque de sommeil = fatigue persistante.

    Le corps ne récupère pas, par manque de repos conséquent.

    SOULAGER LES SYMPTÔMES DE LA FIBROMYALGIE AVEC LE CHANVRE

    Maintenant que nous connaissons déjà les symptômes, voyons donc dans quelle mesure le chanvre peut venir en aide aux personnes atteintes de la Fibromyalgie. De fait, pour garder la même logique que celle précédente, nous reprenons ces symptômes, les uns après les autres. À chaque fois, nous ferons un focus. Venons-en aux faits.

    LES DOULEURS

    Il a été démontré, à plusieurs reprises, que le chanvre aurait des propriétés anti-inflammatoires et anti-douleurs. En effet, ces propriétés proviennent des principes actifs que nous retrouvons dans cette plante. Il s’agit précisément du CBD (cannabidiol) et du THC (tétrahydrocannabinol). Prendre du chanvre, l’une de ses dérivées ou un produit contenant ces molécules (CBD et THC), pourrait aider à soulager les douleurs que vous infligent la Fibromyalgie.

    LA DÉPRESSION OU L’ANXIÉTÉ

    Des expériences ont été menées aux USA et en Allemagne sur des animaux. Le but étant d’observer les effets du CBD et du THC sur la dépression ou l’anxiété. Mais, à la rédaction de cet article, des expériences avérées n’ont pas encore été effectuées sur l’Homme. Toutefois, plusieurs personnes narrent avoir utilisé l’huile de CBD pour soulager la dépression / l’anxiété. D’autres, par contre, reconnaissent que le THC a eu plus d’effet que le CBD. Donc, il est important de savoir que soulager la dépression / l’anxiété avec le chanvre serait possible. Certains ont essayé, avec succès. Tout dépend de l’organisme. Nous tenons tout de même à préciser que ces conseils n’ont pas vocation à remplacer un avis médical. Nous vous retournons des avis et expériences utilisateurs, afin de vous édifier sur le sujet.

    TROUBLES DE LA CONCENTRATION

    En fait, ce qui génère le trouble d’attention est la présence d’un faible taux de dopamine chez la personne concernée. Étant donné qu’il s’agit du neurotransmetteur qui contrôle les capacités cognitives du cerveau, la concentration est ainsi altérée. Le CBD pourrait rééquilibrer ce taux. Donc, permettrait à l’individu de retrouver sa capacité à bien se concentrer.

    SOMMEIL LÉGER ET FATIGUE PERSISTANTE

    Comme nous l’avons dit plus haut, le sommeil léger n’est que la conséquence des autres symptômes. Ceci signifie qu’en agissant en amont, vous pourriez traiter le problème en aval. Autrement dit, en soulageant les douleurs et la dépression / l’anxiété, vous pourriez mettre votre organisme dans un état relaxe et détendu. Ce qui, par ricochet, favorisera un sommeil doux, long et réparateur. Ceci dit, une fois que vous aurez bien récupéré, la fatigue persistante s’en ira.

    RECHERCHES SUR LE CBD ET LA FIBROMYALGIE

    En effet, bien que nombreux soutiennent que le CBD aiderait pour le Fibromyalgie, il en demeure pas moins que la recherche sur ce sujet reste limitée. De fait, très peu d’enquêtes ou d’études ont déjà été menées, afin de fournir des données scientifiques y afférentes. Néanmoins, quelques-unes ont pu être glanées.

    UNE ENQUÊTE SUR L’UTILISATION DU CANNABIDIOL POUR LA FIBROMYALGIE

    De fait, la prévalence de l’utilisation et les perceptions de l’efficacité du CBD pour la fibromyalgie sont au centre de cette enquête publiée sur Journal Of Pain. En fait, elle a été effectuée en ligne et part d’un fait ou constat. Comme le précisent les initiateurs dans leur abstrait.

    Le cannabidiol (CBD) est largement annoncé comme utile pour la gestion de la douleur chronique, mais la recherche est limitée.

    Source : https://www.jpain.org/article/S1526-5900(20)30117-6/fulltext

    Suite à ce constat, ils décident de mettre sur pied une enquête. Laquelle a un but bien précis. À ce sujet, ils s’expriment comme suit.

    Notre objectif était de mieux comprendre les taux d’utilisation du CBD, les raisons de son utilisation et de son arrêt, la communication avec les professionnels de la santé sur le CBD et les perceptions de l’efficacité et de la sécurité du CBD chez les personnes atteintes de FM.

    Source : https://www.jpain.org/article/S1526-5900(20)30117-6/fulltext

    Pour y arriver, ils circonscrivent leur cible.

    notre population d’étude était composée de N = 2 701 participants atteints de fibromyalgie, principalement aux États-Unis. Dans l’ensemble, 38,1% ont déclaré ne jamais utiliser de CBD, 29,4% ont déclaré une utilisation antérieure de CBD et 32,4% ont déclaré une utilisation actuelle de CBD.

    Source : https://www.jpain.org/article/S1526-5900(20)30117-6/fulltext

    À l’issue, les résultats de l’enquête tendent à confirmer l’idée selon laquelle, le CBD serait efficace pour la fibromyalgie. Par ailleurs, ils laissent aussi comprendre qu’un traitement au cannabidiol présenterait des effets secondaires mineurs. Du moins, en comparaison avec les médicaments traditionnels, généralement proposés aux patients. Les responsables de l’enquête s’expriment à nouveau.

    La consommation de cannabis au cours de l’année précédente était fortement associée à la consommation passée ou actuelle de CBD. Ceux qui utilisent le CBD l’ont généralement fait en raison d’un soulagement inadéquat des symptômes, tandis que ceux qui n’utilisent pas de CBD ont généralement cité des problèmes de sécurité comme raison de ne pas utiliser de CBD. Les deux tiers des participants ont divulgué leur consommation de CBD à leur médecin, bien que seulement 33% aient demandé l’avis d’un médecin sur l’utilisation du CBD. Les participants ont utilisé le CBD pour de nombreux symptômes liés à la FM (le plus souvent la douleur) et ont généralement signalé une amélioration légère à forte dans tous les domaines de symptômes. Environ la moitié des participants ont signalé des effets secondaires, qui étaient généralement mineurs.

    Source : https://www.jpain.org/article/S1526-5900(20)30117-6/fulltext

    Toutefois, ils précisent que cette enquête mérite d’être suivie par d’autres études. En effet, selon ces chercheurs, les données ne sont pas encore suffisantes pour affirmer, avec autorité, que le CBD est un traitement pour la fibromyalgie. Quoique, ce qui a déjà été découvert, oriente vers cette conclusion-là. Seulement, pour la sécurité des patients, les scientifiques devraient poursuivre leurs recherches. Lesquelles pourraient aboutir à la mise sur le marché des traitements à base de CBD pour la fibromyalgie.

    En conclusion, La consommation de CBD est courante chez les personnes atteintes de FM et de nombreuses personnes utilisant le CBD rapportent des améliorations à travers de nombreux symptômes liés à la FM. Nos résultats soulignent le besoin d’études rigoureuses supplémentaires pour mieux comprendre le potentiel du CBD pour la gestion de la FM.

    Source : https://www.jpain.org/article/S1526-5900(20)30117-6/fulltext

    ÉTUDE SUR LA SÉCURITÉ ET L’EFFICACITÉ DU CANNABIS MÉDICAL DANS LA FIBROMYALGIE

    Cette étude va dans le même sens que l’enquête précédente. En effet, elle a été publiée sur NCBI et part, elle aussi, d’un constat clair. À ce sujet, lisons donc cet extrait de l’abstrait.

    Contexte: La douleur chronique peut être traitée par le cannabis médical. Pourtant, il existe peu de preuves pour soutenir le rôle du cannabis médical dans le traitement de la fibromyalgie.

    Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6616435/

    Partant du postulat précédent, les chercheurs définissent donc leur objectif pour la présente étude. Ainsi dit, ils le formulent comme suit.

    Le but de l’étude était d’étudier les caractéristiques, l’innocuité et l’efficacité de la thérapie au cannabis médical pour la fibromyalgie.

    Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6616435/

    Plus loin, ils spécifient la méthode utilisée à cet effet.

    Méthodes: Une étude observationnelle prospective avec une période de suivi de six mois basée sur des patients atteints de fibromyalgie qui étaient prêts à répondre au questionnaire dans une clinique spécialisée de cannabis médical entre 2015 et 2017.

    Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6616435/

    À l’issue, ils présentent les résultats de leur étude. Ceux-ci sont les suivants.

    Résultats: Parmi les 367 patients atteints de fibromyalgie, l’âge moyen était de 52,9 ± 15,1, dont 301 (82,0%) étaient des femmes. Vingt-huit patients (7,6%) ont arrêté le traitement avant le suivi de six mois. Le taux de réponse à six mois était de 70,8%. L’intensité de la douleur (échelle de 0 à 10) a été réduite d’une médiane de 9,0 au départ à 5,0 ( p<0,001) et 194 patients (81,1%) ont obtenu une réponse au traitement. Dans une analyse multivariée, âge supérieur à 60 ans (rapport de cotes [OR] 0,34, IC à 95% 0,16–0,72), préoccupations concernant le traitement au cannabis (OR 0,36, IC à 95% 0,16–0,80), spasticité (OR 2,26, IC à 95% 1,08 –4,72) et l’usage antérieur de cannabis (OR 2,46 IC à 95% 1,06–5,74) étaient associés à l’issue du traitement. Les effets indésirables les plus courants étaient légers et comprenaient des étourdissements (7,9%), une bouche sèche (6,7%) et des symptômes gastro-intestinaux (5,4%).

    Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6616435/

    Au regard de ces résultats, ils tirent une conclusion.

    Conclusion: Le cannabis médical semble être une alternative sûre et efficace pour le traitement des symptômes de la fibromyalgie. La normalisation des composés de traitement et des schémas thérapeutiques est nécessaire.

    Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6616435/

    En clair, comme dans le cadre de la précédente enquête, le cannabis / chanvre / CBD serait efficace pour la fibromyalgie. Mais, étant donné le nombre limité des recherches y afférentes, il conviendrait que les scientifiques s’y adonnent davantage. Cela aura pour effet de donner du tonus à ce traitement alternatif. Lequel pourrait, dans un avenir proche, faire office de traitement conventionnel.

    ÉTUDE SUR LE CANNABIS ET LE CANNABIDIOL (CBD) POUR LE TRAITEMENT DE LA FIBROMYALGIE

    En effet, cette étude, rejoint à son tour celles précédentes. De fait, elle a été publiée sur NCBI. D’entrée de jeu, les chercheurs commencent par définir le contexte qui est celui de la fibromyalgie. À ce sujet, ils s’expriment ainsi qu’il suit, dans leur abstrait.

    La fibromyalgie est un processus pathologique complexe qui est aussi répandu que mal compris. La recherche sur la physiopathologie est en cours, et les résultats aideront probablement à identifier de nouvelles options thérapeutiques pour augmenter celles qui existent aujourd’hui et qui sont encore insuffisantes pour les soins d’une large population de patients. Des preuves récentes décrivent l’utilisation de cannabinoïdes dans le traitement de la fibromyalgie.

    Source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33004171/

    Puis, ils précisent l’objective de leur étude. Lisons donc.

    Cette étude fournit un examen systématique et approfondi des preuves ainsi qu’un examen des données fondamentales concernant la physiopathologie, le diagnostic et les options de traitement actuelles.

    Source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33004171/

    Cet examen aura permis de découvrir que l’utilisation du cannabis pour la douleur chronique ne date pas d’aujourd’hui. En effet, cela remonterait à l’antiquité.

    Le cannabis a été utilisé historiquement pour traiter différentes conditions douloureuses depuis l’Antiquité.

    Source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33004171/

    Aussi, il (l’examen) souligne que les composants présents dans cette plante aideraient à soulager nombre des symptômes de la fibromyalgie. Notamment la douleur et le trouble du sommeil.

    (…) de nombreux essais rétrospectifs et enquêtes auprès des patients suggèrent un soulagement significatif de la douleur, une amélioration du sommeil et une atténuation des symptômes associés. […] Bien que les preuves actuelles soient encore limitées, les données émergentes suggèrent un effet positif du cannabis dans la fibromyalgie.

    Source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33004171/

    Par ailleurs, l’étude, bien que reconnaissant l’utilité du cannabis pour la fibromyalgie, souligne les risques liés à sa consommation. La tâche qui revient donc aux chercheurs est de peser le pour, le contre et proposer des traitements adaptés, en fonction des patients.

    La consommation de cannabis n’est pas sans risques, y compris psychiatriques, cognitifs et développementaux ainsi que les risques de dépendance. En tant que tel, un jugement clinique est justifié pour peser ces risques et prescrire aux patients qui sont plus susceptibles de bénéficier de ce traitement. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour définir la sélection des patients et les schémas thérapeutiques appropriés.

    Source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33004171/

    COMMENT SOIGNE-T-ON LA FIBROMYALGIE ?

    A l’heure actuelle, on connaît encore peu les mécanismes mis en cause dans la fibromyalgie. Il n’existe donc pas  de traitement spécifique à la fibromyalgie. Il existe tout de même une prise en charge globale et personnalisée afin d’améliorer la qualité de vie d’une personne souffrant de fibromyalgie. Plusieurs traitements sont à envisager. L’approche peut être médicamenteuse (antalgiques, anti-dépresseurs et anti-convulsiants) mais peut aussi faire intervenir des méthodes alternatives qui améliorent sensiblement les symptômes de la maladie comme l’exercice physique, la relaxation, la balnéothérapie ou encore l’acupuncture…

    D’après plusieurs études cliniques, le niveau de sensibilité à la douleur dépend aussi de la quantité de polyamines présente dans l’alimentation. En effet, une alimentation pauvre en polyamines réduirait significativement les douleurs chroniques.

    Références

    • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc
    • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc
    • https://www.hello-joya.com/blogs/news/une-etude-demontre-les-effets-anti-inflammatoires-et-anti-douleurs-des-terpenes-du-chanvre
    • https://www.oasisverte.com/cbd/cbd-contre-depression
    • https://hemppedia.org/fr/cbd-pour-le-tda-et-le-tdah/
    • J.-J. Labat, 2009. The math of chronic pelvic-perineal pain: how to turn a complex problem in a sum of simple problems?
    « Les lymphomes : généralités »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :