• Qu’est-ce que l’épilepsie ?

    Elle est l'expression d'un fonctionnement anormal, aigu et transitoire de l'activité électrique du cerveau qui se traduit par des crises épileptiques appelées aussi crises comitiales. Lorsqu'une crise reste unique, on ne parle pas d'épilepsie. L'épilepsie se définit par la répétition des crises pendant un certain temps de la vie d'un individu. Compte tenu des multiples formes d'expression des crises et de leur évolution, il n'y a pas une mais des épilepsies.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Forme primaire de la Maladie de Raynaud

    La forme primaire de la maladie de Raynaud est fréquente et généralement bénigne. En revanche, le syndrome de Raynaud, surtout quand il apparaît dans le cadre d’une maladie auto-immune comme la sclérodermie, est souvent plus grave et peut devenir handicapant. Un diagnostic précis est donc nécessaire.

    Si une personne est touchée par la maladie de Raynaud de façon tardive, c'est-à-dire que les symptômes apparaissent après l’âge de 30 ans il faut être vigilant. Si un des critères ci-dessous s’applique, une consultation avec un rhumatologue ou un spécialiste en médecine vasculaire est essentielle :

    • pas d’antécédents familiaux de maladie de Raynaud,
    • cas de maladies auto-immunes dans la famille,

    Au cours de la consultation, en plus d’un examen physique et de tests sanguins, le spécialiste fait un examen simple et non invasif appelé capillaroscopie. En utilisant un microscope pour examiner les vaisseaux et les capillaires (petites artères microscopiques) des doigts ou des orteils, le médecin peut faire la distinction entre la maladie de Raynaud et le syndrome de Raynaud.

    Ces épisodes peuvent durer de quelques minutes à quelques heures. Cependant les mains peuvent rester en permanence froides, blanches ou bleues, spécialement lors d'une exposition au froid. Le phénomène de Raynaud atteint le plus souvent les deux mains en excluant la plupart du temps les pouces, mais il peut aussi concerner les pieds, le nez et les oreilles. Environ 90 à 95 % des malades sclérodermiques peuvent en être atteints.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • La macrosomie foetale

    Un bébé est dit macrosome lorsqu'il pèse plus de 4 kilos à terme. Environ 5 % des bébés à la naissance sont concernés par une macrosomie foetale. Celle-ci peut entraîner des difficultés à la naissance, dont la dystocie des épaules.

    Le dépistage de la macrosomie foetale est fait lors des examens cliniques et surtout des échographies, avec l'association de 3 mesures : diamètre bipariétal (BIP), diamètre abdominal transverse (DAT), fémur.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Les facteurs de risque propres aux femmes

    En matière de maladies cardiovasculaires, les hommes et les femmes ne sont pas égaux. Les risques de développer un problème sont en effet plus élevés chez la gent masculine. Mais au-delà de cette inégalité controversée, des risques spécifiquement féminins existent. Découvrez-les pour mieux les éviter !

    Parce qu'ils apparaissent en moyenne 10 ans plus tard chez les femmes que chez les hommes, on a longtemps cru le beau sexe épargné par les problèmes cardiovasculaires1. Pourtant, différentes études ont permis d'identifier des facteurs de risques unisexes ainsi que des dangers spécifiquement féminins2,3.

    Les facteurs de risque généraux

    Cholestérol : Lorsqu'il est en excès, le cholestérol peut se déposer sur les parois des artères, formant des plaques graisseuses qui peuvent s'épaissir au fil du temps (plaques d'athérome). Si le calibre des artères est réduit, le sang circule plus mal et des caillots peuvent se former (risque d'angine de poitrine, de mort subite, d'accidents vasculaires cérébraux, d'artérite, etc.). Pour en savoir plus, découvrez notre animation "Cholestérol et attaques cardiaques" ;

    Hypertension artérielle : La tension artérielle traduit la pression que doit exercer le coeur pour propulser le sang dans l'ensemble du corps. Lorsque cette pression est trop importante, on parle d'hypertension. Tout comme pour le cholestérol, l'ensemble des artères est atteint. Le dépôt de graisse sur leur paroi est favorisé et le coeur prématurément fatigué peut devenir moins performant (insuffisance cardiaque) ;

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Pourquoi faire appel à
    Maladies Rares Info Services ?

    Une équipe de professionnels répond à toutes vos questions sur les maladies rares ou orphelines. Cette équipe est composée de médecins et de scientifiques spécialisés dans les maladies rares. Ils vous apportent une réponse claire, simple et fiable à vos interrogations concernant :

    • la compréhension d’une maladie rare ou orpheline;
    • les services médicaux spécialisés;
    • la rencontre d’autres personnes concernées ;
    • la recherche;
    • la prise en charge sociale et l’aide à la vie quotidienne;
    • tout autre sujet que vous souhaitez évoquer.

    Vous pouvez vous exprimer librement et être écouté(e) au cours d’une conversation où votre anonymat est respecté. Pour nous appeler, nous vous proposons deux solutions :

    • Le numéro 01 56 53 81 36 : il offre l'avantage d'être inclus dans les forfaits de portable et de téléphone fixe. Hors forfait, le coût est celui d'un appel banalisé (tarif minimal - non surtaxé) depuis un poste fixe.
    • Le numéro Azur 0 810 63 19 20 : le coût est celui d'un appel banalisé depuis un poste fixe quand vous ne disposez pas d'un abonnement avec forfait.

    Retrouvez ci-dessous la liste des maladies qui font l'objet de discussions sur le Forum maladies rares. Si celle qui vous intéresse n'apparaît pas, vous pouvez demander qu'un forum lui soit consacré. Des thèmes généraux sont également proposés : l'absence de diagnostic, maladie rare et vie professionnelle, etc...http://www.maladiesraresinfo.org/

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Qu’est-ce qu’une maladie rare ?

    Les maladies orphelines constituent une véritable nébuleuse de pathologies mystérieuses. Mais qu’appelle-t-on exactement une maladie rare ? Où trouver de l’information ? Combien de patients sont concernés ?… Découvrez l’essentiel sur ces maladies trop souvent ignorées.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Peut-on prévenir l'ostéoporose par l'alimentation ?

    L'ostéoporose, cette maladie de l'os qui provoque une diminution de sa résistance, est favorisée par une alimentation déséquilibrée ou pauvre en calcium, en protéines et en vitamine D.

     

    Ostéoporose et alimentationPour éviter l’ostéoporose, les apports en calcium de l’alimentation doivent couvrir les besoins. Ceux-ci sont particulièrement élevés à l'adolescence, au moment de la constitution du capital osseux, et chez les femmes en période de ménopause, pour pallier la déminéralisation osseuse.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Sélénium

    Le sélénium est un oligo-élément anti-oxydant qui intervient dans le métabolisme des radicaux libres et d'autres substances produites par l'oxydation des lipides au niveau des membranes cellulaires. Il joue aussi un rôle dans le métabolisme au niveau du foie et contribue au maintien des muscles squelettiques et cardiaques et des spermatozoïdes.

    L'apport en sélénium dépend de la teneur des sols et varie beaucoup selon les zones géographiques. Dans certaines régions d'Asie ou la teneur du sol en sélénium est très faible, on observe des carences pouvant donner de graves problèmes cardiaques (maladie de Keshan), osseux (maladie de Kashin-Beck), ou neuro-musculaires.

    Cet oligo-élément a une action sur les radicaux libres, véritables ennemis de nos cellules. Ils sont effectivement impliqués dans les phénomènes de vieillissement de nos cellules ainsi que dans la virulence des virus qui nous assaillent.

    Les apports en sélénium sont très probablement liés à une diminution des risques de maladie cardio-vasculaire et de cancer. Cet oligo-élément permettrait également de booster le système immunitaire. Ses propriétés antioxydantes sont impliquées dans la lutte contre le vieillissement cellulaire. Des études épidémiologiques sont en cours pour mieux comprendre les rôles du sélénium.

    Apports conseillés en Sélénium (en microgrammes)
    Enfants de 1 à 3 ans 20
    Enfants de 4 à 6 ans 30
    Enfants de 6 à 9 ans 40
    Enfants de 10 à 12 ans 45
    Adolescents de 13 à 16 ans 50
    Adolescentes de 13 à 16 ans 50
    Adolescents de 16 à 19 ans 50
    Adolescentes de 16-19 ans 50
    Hommes adultes 60
    Femmes adultes 50
    Femmes enceintes (3ème trimestre) 60
    Femmes  allaitantes 60
    Hommes de plus de 65 ans 70
    Femmes de plus de 55 ans 60
    Personne de plus de 75 ans 80

    Source : Apports nutritionnels conseillés pour la population Française, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, 3e édition, Ed. Tec & Doc.

    Où se cache le sélénium ?

    AlimentsTeneur en Sélénium pour 100 g
    Thon au naturel 40 à 100 µg
    Foie de veau
    Rognons
    Moule cuite à l'eau
    Maquereau au vin blanc
    Escalope de dinde sautée 20 à 40 µg
    Huître crue
    Rôti de porc cuit
    Moutarde
    Poisson pané frit 10 à 20 µg
    Hamburger
    Pizza
    Pâtes aux oeufs cuites
    Oeuf entier
    Jambon cuit
    Poivron rouge cru
    Haricot blanc sec
    Emmental 3 à 10 µg
    Roquefort
    Feta
    Camembert
    Raisin sec
    Lentille cuite
    Pain de seigle et froment
    Biscuit type petit beurre

    Source : AFSSA

    Dr Béatrice Sénemaud
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire