• Dans une étude réalisée par des chercheurs belges de l’hôpital de Hasselt, les niveaux sonores observés dépassent nettement les normes de l’Organisation mondiale de la santé pour les soins intensifs. Bien qu'il soit impossible de disposer de salles de soins sans bruit, quelques pistes d'amélioration sont à explorer. 

    Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

    Rédigé le 30/05/2016

    Belgique : des nuisances sonores en soins intensifs deux fois trop élevéesBelgique : des nuisances sonores en soins intensifs deux fois trop élevées

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    DÉFINITION

    Chorée de Huntington, surnommée « danse de Saint Guy », c'est une maladie héréditaire autosomique dominante, donc transmissible obligatoirement d'une génération à une autre, même si l'autre parent n'est pas atteint. C'est une maladie très rare due à la présence d'un gène anormal sur le chromosome 4 .

    LES SIGNES

    • La personne est atteinte de mouvements involontaires, irréguliers, brefs, amples et rapides prédominant au niveau des épaules et des hanches. Des troubles psychiques très importants sont associés, avec une dépression marquée et destroubles du comportement qui aboutissent peu à peu à la démence.
    • La gravité de cette maladie réside dans le fait qu'elle est irréversible, sans traitement pour l'instant, et qu'elle apparaît entre 35 et 50 ans chez une personne auparavant totalement saine. Cela veut dire qu'une personne totalement saine en apparence non seulement ne le saura que tardivement, mais également que ses enfants seront obligatoirement atteints.
    • Il faut bien comprendre toutefois une chose essentielle : ce n'est pas une maladie qui s'attrape : on la possède en soi dans ses caractères génétiques, et on appartient à une famille atteinte de cette maladie. Cela signifie que s'il n'y a pas dans votre famille (père, mère, grands-parents) de personne atteinte de cette maladie, vous n'avez aucun risque de l'avoir.

    La maladie évolue pendant une vingtaine d'années avant d'aboutir à une dépendance totale physique, avec un état de démence.

    Certains neuroleptiques parviennent à diminuer les signes de la maladie.

     

    http://www.docteurclic.com/maladie/choree-de-huntington.aspx?utm_source=newsletter&utm_medium=newsletter&utm_campaign=69-26-mai-2016

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • t si un soir à table, votre fils de 8 ans, lançait une idée : ne pas aller au supermarché pendant un an. Vous relèveriez le défi ? C’est ce qu’a fait la famille Adams, dans une petite ville de l’Etat de Géorgie aux États-Unis.

     

    Une année sans faire les courses au supermarché

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Glace Chocolat à la Poire et Chantilly sans sucre

    Un petit plaisir chocolat, vanille et poire !
    Avec une chantilly sans sucre c’est que du bonheur pour les diabétiques.
     

    RECETTE DE GLACE CHOCOLAT À LA POIRE ET CHANTILLY SANS SUCRE

    glace-poire-chantilly
    • PRODUIT: 4 gros verres (4 Portions)
    • PRÉPARATION:  20 mins

    Entre 18 et 20g de glucides (sucres simples) à condition d'utiliser de la glace sans sucre ajouté hypoglucidique. (ajouter 8g de glucides si glace classique)

    INGRÉDIENTS

    INSTRUCTIONS

    1. Bien mélanger la crème au sucralose avec 3 gouttes d'extrait de vanille - passer au chinois et verser dans un siphon à chantilly . Ajoutez une bouteille de gaz, secouer et maintenir au frais environ 2H.
    2. Mixer la glace avec la poire en cube et servir avec la chantilly.... simple non ? Décorer avec quelques amandes et de la poudre de noisettes
    • TYPE DE PLAT: 
    • NIVhttp://www.recette-pour-diabetique.com/glace-chocolat-a-la-poire-et-chantilly-sans-sucre/?EAU DE DIFFICULTÉ: 
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Après les congés de maternité et de paternité, des entreprise anglaises et américaines octroient dorénavant des congés de " patte-ternité " (en anglais : " paw-ternity "), soit une semaine de congé supplémentaire par an pour s'occuper de son fidèle compagnon.

    Un congé de "patte-ternité", pour prendre soin de son animal de compagnie 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • La saison des fraises bat son plein. Mais attention, toutes les fraises ne se valent pas. Celles originaires de France et d'Espagne ont des taux anormalement élevés de pesticides. Et les fraises belges ? On fait le point sur la question.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Le nitrite de sodium, de formule NaNO2, est un conservateur largement utilisé dans l’industrie agroalimentaire. Il permet en outre de fixer les couleurs. Il est codé sous le sigle E250 par le système international de numérotation des additifs alimentaires.

     

    Dans la série (noire) des additifs... Qui se cache derrière le E250?

    E250 : qu’est-ce que c’est et à quoi sert-il ?

    Où trouve-t-on le E250 ?

    Il est présent dans les produits de charcuterie, les viandes traitées en salaisons et les produits saumurés. Il prévient notamment la multiplication de bactéries pathogènes, comme Clostridium botulinum, l’agent responsable du botulisme.

    Le E250 représente-t-il un danger pour la santé humaine ?

    Oui ! Il est classé comme potentiellement cancérigène par le Centre International de Recherches sur le Cancer. Il aurait des effets toxiques et mutagènes. Dans le sang, il empêche la fixation du dioxygène sur la molécule d’hémoglobine.

    Les symptômes d’une intoxication au nitrite sont nombreux et rendent le diagnostic difficile : vomissements, céphalées, réactions cutanéo-muqueuses, troubles digestifs… La dose journalière admissible ne doit pas dépasser 0.06 mg par kilo de poids corporel.

    Par principe de précaution, il faut mieux limiter la consommation d’aliments transformés contenant des nitrites, en particulier la charcuterie.


    En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/serie-noire-additifs-e250-cg#Skrd2YG37dsCSw4V.99

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • En cas d'urgences, certains numéros sauront vous aider. Gardez-les à portée de main pour venir en aide à vos proches en cas de besoin. Ils sont le plus souvent accessibles 24 heures/24.

     

    Numéros généraux :

    SAMU : 15

    Police : 17 (vers la gendarmerie ou la police nationale, selon les communes).

    Numéro d'urgence européen : 112 (depuis un téléphone portable, ce numéro d'appel d'urgence européen fonctionne quel que soit le pays où vous vous trouvez en Europe)

    Centres antipoison : 0 825 812 822  
    En cas d'intoxication des médecins sont en ligne 24 heures/24. Pour les centres antipoison les plus proches de chez vous, trouvez la liste en cliquant ici.

    SOS Médecin : 36 24

    Pharmacie de garde :

    Les numéros d'urgence classiques ainsi que les commissariats de police sont vos premiers interlocuteurs pour trouver la pharmacie de garde la plus proche de chez vous. Vous pouvez donc composer le : 15 pour le SAMU, 17 pour la policeou 18 pour les pompiers

    Numéros spéciaux :

    Type

    Numéro

    Drogues, alcool, tabac Info Services

     0800 23 13 13 FREE 
     numéro vert national, 24 heures/24, anonyme et gratuit pour toute information sur les addictions

    Fil Santé Jeunes

     0800 235 236 FREE
     service anonyme gratuit, de 9 heures à 23 heures

    Jeunes Violences Ecoute

     0808 807 700 

    Sida Info Droit

     0810 636 636  
      numéro azur (prix d'une communication locale)

    Sida Info Service

     0800 840 800 FREE 
      numéro vert national, 24h/24, anonyme et gratuit

    SOS Viol-Femme-Information

     0800 05 95 95 FREE 
      numéro vert national

    SOS Dépression

     01 40 47 95 95  
      numéro azur (prix d'une communication locale)

    SOS homophobie

     0810 108 135  
      numéro azur (prix d'une communication locale)

    SOS Joueurs

    0810 600 115  
     numéro azur (prix d'une communication locale)

    Suicide Ecoute

     01 45 39 40 00  
     numéro azur (prix d'une communication locale)

    Violence Conjugale Femmes Info-Service

     01 40 33 80 60  
     numéro azur (Prix d'une communication locale)

    En cas d'urgence psy, d'idées suicidaires, trouvez les numéros d'urgence en cliquant ici.

    Bronchiolite :

    Des réseaux de prise en charge de la bronchiolite existent, pour vous aider lorsque votre médecin (ou le kinésithérapeute) n'est pas disponible.

    EN ILE DE FRANCE

    Médecins du réseau bronchiolite : 0820 800 880   (tous les jours de 9 heures à 23 heures) 
    Kinésithérapeutes de garde : 0820 820 603   (vendredi, samedi, dimanche, veilles de jours fériés et jours fériés) 

    EN RÉGION AQUITAINE

    Kinésithérapeutes de garde : 0 820 825 600  (vendredi, samedi, et veilles de jours fériés de 8 heures à 20 heures ; dimanche et jours fériés de 8 heures à 18 heures  )
    Cordonnées des médecins sur www.bronchiolite.org

    EN RÉGION LYONNAISE

    Coordination respiratoire de l'agglomération de Lyon (CORAL) : 0820 423 523   (toute l'année, 7 j/ 7 de 9 heures à 20 heures) 
    Les coordonnées des réseaux bronchiolite existant dans d'autres régions de France sont disponibles sur le site http://www.reseau-bronchio.org 
    Partout ailleurs, ne vous inquiétez pas, des coordinations entre le Samu et les médecins libéraux sont mises en place : vous pouvez appeler ainsi le 15 qui vous orientera vers le spécialiste compétent.

    Mis à jour le 08 septembre 2015

     

    http://www.doctissimo.fr/html/numeros-urgence.htm

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Le flou qui entoure la définition des perturbateurs endocriniens à la Commission européenne bloque la réglementation autour des produits qui en contiennent. Pourtant, pour les scientifiques, les choses sont claires. Dans un article, sept d’entre eux condamnent l’immobilisme des autorités européennes.

    Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

    Rédigé le 26/04/2016

    Perturbateurs endocriniens : pourquoi la Commission européenne rechigne à les définir ?

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Bonne nouvelle pour les amateurs de chocolat: une nouvelle étude démontre que manger du chocolat au petit-déjeuner peut donner un véritable boost au cerveau.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    Chaque année, le groupe de personnes diabétiques des pissenlits participe au partenariat du Village Santé « Sensibilisation au diabète » sur le marché annuel d’Anderlecht. Une prise de glycémie, un questionnaire et des animations/réponses aux questions de la part de diététiciennes y sont proposés.

     

    Fonctionnement de la sensibilisation

    L'équipe des pissenlits et le groupe de personnes diabétiques participent activement au marché, avec de nombreux autres partenaires.

    Lors d’une réunion de préparation, les membres du groupe reçoivent des folders pour les distribuer autour d'eux (paroisse, mosquée, famille, amis, commerces, …)

    Sur le marché, la sensibilisation comprend différentes activités :

    - Interpellation des passants pour les amener au bus info santé et faire un test de glycémie,

    - Les questionnaires de sensibilisation au diabète complétés par un membre du partenariat avec un passant,

    - Dans le chalet des Pissenlits a lieu la projection du DVD "Vivre avec le diabète", qui est ensuite distribué aux personnes intéressées. Les membres du groupe des diabétiques répondent aux questions des passants sur leur vécu en tant que diabétique ou les activités du groupe,

    - Un stand de conseils diététiques individualisé,

    - Un stand interactif (infos et jeux didactiques autour de l'alimentation saine) pour enfants et adultes,

    - Un stand d’offre de nourriture saine. Chaque année, les personnes du groupe présentes se font offrir un repas diététique,

     

    Partenaires

    - Le Bus Info Santé de la commune d’Anderlecht,

    - L’Association Belge du Diabète (ABD),

    - La Vlaamse Diabetes Vereniging (VDV),

    - La Maison Médicale d’Anderlecht,

    - La Maison Médicale Horizons,

    - La Maison Médicale Perspectives,

    - Huis voor Gezondheid,

    - Nutri-Challenge, un organisme de sensibilisation à la nutrition saine,

    - Les Pillifs et Travail et Vie qui tiennent un stand d'alimentation saine (soupe)

    - Des diététiciens indépendants

    - L’asbl Les Pissenlits

     

    Objectifs du partenariat  

    - Réduire les inégalités sociales de santé en améliorant l'accès à l'information

    - Sensibiliser la population aux facteurs de risque et au dépistage précoce du diabète   type 2

    - Mobiliser les ressources locales autour de cette thématique

    - Donner une visibilité aux structures locales concernées par le diabète

    - Promouvoir une démarche participative entre tous les acteurs du projet

     

    Historique

    Suite à un diagnostic du bus Info-Santé (enquête 2005), des constats locaux et de santé publique sur le diabète ont été fait. A la suite de quoi des acteurs ont été identifiées et mobilisés pour mener une sensibilisation aux facteurs de risque du diabète (de type 2).

    Durant plusieurs années consécutives, une activité de sensibilisation au diabète et à l’obésité a été menée au marché annuel d’Anderlecht, sensibilisation à laquelle participe activement le Groupe de Diabétiques des Pissenlits et l’équipe de notre asbl. En 2012, suite aux démarches des anciens partenaires et notamment des Pissenlits, le partenariat s’est agrandi – notamment du côté néerlandophone.

     

    Présence d'un interprète en langue des signes

     

    http://www.lespissenlits.be/print.php?id_menu=82&PHPSESSID=58890ad7c545b971d8627132960877ec

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le 30 mars 2016

    Si vous êtes phobiques des toilettes publiques, rassurez-vous ! Contrairement aux idées reçues, les microbes qui pourraient s'y trouver ont peu de chances d'arriver à vous sauter dessus.

    Il y a des microbes partout dans notre environnement

    Des microbes, il y en a partout. Pas plus dans lestoilettes que sur les poignées de porte, les rampes d'escalier, les écrans tactiles ou les boutons d'ascenseur ! Sauf que dans les WC, qu'ils soient publics, ou ceux de notre entreprise par exemple, ou chez des amis, ce sont des parties intimes de notre anatomie qui sont en contact avec un environnement que nous ne contrôlons pas. D'où l'inquiétude...

    Il n'y a pourtant pas de quoi s'inquiéter, explique une épidémiologiste interviewée par Canalvie. « Si les sièges de toilettes étaient vraiment si dangereux que ça, on ne pourrait pas allez aux toilettes d'aéroport sans tomber malade systématiquement », affirme la chercheuse canadienne France Daigle. Si l'on tombe malade en voyage, la fameuse tourista, c'est bien plus à cause du changement d'alimentation que des microbes avec lesquels on aurait pu entrer en contact ! 

    Une personne sur deux ne se lave pas les mains en sortant des WC

    Maintenant, une chose est certaine, tout cela n'est vrai que si l'on applique strictement les règles de base d'hygiène. Se laver les mains, en sortant des toilettes, semble évident, mais plus d'une personne sur deux néglige cette étape ! De même, une fois les mains lavées, il faut éviter de toucher les poignées, et toute autre surface en contact avec d'autres mains. 


    Concernant les toilettes spécifiquement, il n'y a de risque que si nos muqueuses entrent directement en contact avec un fluide contaminé. En langage de tous les jours : poser ses fesses sur une lunette de WC n'est pas risqué. En revanche, si nos muqueuses (anus, sexe) touchent une partie sale des WC... Mais en fait, on y fait naturellement attention. On pense beaucoup moins à ses doigts qui, eux aussi, touchent des muqueuses... Celles de la bouche et du nez !

    Conclusion : ce ne sont pas les toilettes publiques qui posent problème, mais le manque d'hygiène de ceux qui les utilisent, et ne réfléchissent pas à ce qu'ils touchent avec leurs doigts, leurs mains, pendant, et après... 

     

    http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?d

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Nombre d'ORL sont confrontés quasi quotidiennement à des patients qui se plaignent d'une bouche sèche. A partir d'un certain âge, l'équilibre hydrique des muqueuses se modifie. Un grand nombre d'aliments exercent également une influence sur l'impression de sécheresse.

    La bouche et le nez secs, des problèmes désagréables

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Chères lectrices et chers lecteurs ,          

        Soucieuse de partager et de vous informer au mieux,

    je me vois contrainte d’accepter l’obligation de mise en place,

    par Eklablog,

    d’une insertion de formats d’encarts publicitaires-justifiés selon la plate-forme pour

    éviter de disparaître ! 

    J’espère que cette modification obligatoire vous permettra de suivre encore et toujours,

    avec intérêt, les sujets en rapport avec le bien-être,

    la santé

      et les sujets en rapport avec l’actualité,

    pour une meilleure compréhension de ce qui nous concerne tous !

     

    Merci 

     

    Nadine Quinn

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Je suis avocat et je suis diabétique de type 1 depuis l’âge de 6 ans. Je considère que c’est une chance de l’avoir eu aussi jeune, car j’ai presque toujours vécu ainsi. J’ai donc grandi avec, sans me poser de questions, même je me sentais « différente ».

    Et c’est justement cette différence qui a fait ma force, qui m’a permis d’avoir cette envie permanente de relever des défis, de tout donner, d’aller toujours plus loin, qui m’a donné envie d’aider les gens, de les défendre et de me battre pour eux.

     

    Aujourd’hui, j’exerce depuis 12 ans la profession d’avocat. C’est un métier exigeant, difficile, stressant, qui implique un mode de vie souvent chaotique, irrégulier (stress des audiences, horaires décalés, appels en pleine nuit pour les gardes à vue,...).


    Malgré tout, je gère mon diabète au quotidien. C’est cette gestion quotidienne qui m’a inculqué une rigueur particulière et exceptionnelle dans l’exercice de cette profession.
    Au quotidien, je sens que cela me rend plus forte et plus efficace dans mon métier.


    J’adore la citation de Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait »; cet optimisme nous amène à pouvoir faire ce que l’on veut. Je n’ai jamais considéré mon diabète comme un frein, bien au contraire, il m’a rendu forte et me permet de franchir tous les obstacles.

     

    Crédit photo : © Fotolia - AlcelVision

    Photo d'illustration

     

    http://www.afd.asso.fr/temoignage/geraldine-avocat-au-barreau-de-paris-006649?

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire