• Qu'est ce que l'épilepsie ?

    Qu’est-ce que l’épilepsie ?

    Elle est l'expression d'un fonctionnement anormal, aigu et transitoire de l'activité électrique du cerveau qui se traduit par des crises épileptiques appelées aussi crises comitiales. Lorsqu'une crise reste unique, on ne parle pas d'épilepsie. L'épilepsie se définit par la répétition des crises pendant un certain temps de la vie d'un individu. Compte tenu des multiples formes d'expression des crises et de leur évolution, il n'y a pas une mais des épilepsies.

     

    Le diagnostic

    Le diagnostic d'une crise d'épilepsie repose sur la description scrupuleuse et précise du déroulement de la crise. Seul le récit du patient et/ou de son entourage permettra d'apprécier l'existence de signes évocateurs de la maladie tels que : mouvements convulsifs, pertes de connaissance, chutes, absences, relâchement des sphincters, automatismes gestuels…

    Pour confirmer le diagnostic, le médecin prescrira un électroencéphalogramme (EEG), examen qui enregistre l'activité électrique du cerveau et qui sera répété pour suivre l'évolution de la maladie.


     

    Le diagnostic de la cause de l'épilepsie se fera entre autres au moyen de techniques neuroradiologiques comme le scanner et l'imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM).

    40 % des épilepsies sont d'origine symptomatique et de 5 à 10 % sont sans cause apparente (idiopathiques) avec une origine génétique possible. Autrement, on parle d'épilepsie cryptogénique lorsque l'origine reste inconnue.

    Ainsi les causes de l'épilepsie ne sont-elles retrouvées qu'une fois sur deux.

    Les origines

    Les épilepsies symptomatiques

    Elles sont dues à une lésion cérébrale : malformation congénitale, encéphalite, séquelles d'une souffrance à la naissance, traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, tumeur, infections du Système Nerveux Central, maladies neurologiques évolutives, anomalies des chromosomes, malformations cérébrales...

    Les épilepsies cryptogéniques

    Lorsque qu'une cause est suspectée, mais ne peut être prouvée par les moyens diagnostiques actuels, on parle d'épilepsie cryptogénique dont le nombre est en constante diminution du fait de l'évolution permanente des techniques d'exploration.

    Les épilepsies idiopathiques

    Elles présentent un caractère génétique plus ou moins démontrable et concernent des sujets le plus souvent sans lésion cérébrale.

    La prédisposition génétique n'induit pas que l'épilepsie soit une maladie héréditaire qui se transmette de manière simple et facile. La transmission de l'épilepsie est très complexe et ne concerne qu'un petit nombre de cas.

    Lire la suite sur http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/epilepsie/sa_3687_epilepsie_definition.htm

    « Le syndrome de RaynaudAccouchement : les forceps remplacés par un sac en plastique ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :