• Les incontournables plantes aromatiques 2

    L’aneth (Anethum graveolens) est une plante annuelle de la famille des Apiacées, de 60 à 70 cm de hauteur, dont le port rappelle celui du fenouil.

     

    Ses feuilles sont excessivement découpées et ses tiges sont creuses. Toutes ses parties vertes ont une saveur rappelant celle de la menthe. Sa floraison produit des ombelles terminales à fleurs jaune verdâtre parfumées. Chaque fleur a 5 pétales jaunes et 5 étamines. Ses graines sont petites, ovales, aplaties à côtes proéminentes et decouleur brune.

    Aneth (Anethum graveolens), inflorescence. © JLPC - CC by-nc 3.0
    Aneth (Anethum graveolens), inflorescence. © JLPC - CC by-nc 3.0

     

    Quelques mots d’histoire

    Originaire du bassin méditerranéen ou d'Asie, l’aneth était utilisé par les peuples israélites en tant que plante potagère et, il y a plus de 5 000 ans, par les Égyptiens comme plante médicinale.

     

    Propriétés culinaires

    Les graines de l'aneth sont employées comme condiment ou pour confire avec des cornichons. Plusieurs liqueurs de table en contiennent également. Vous pouvez aussi vous servir du feuillage de ce végétal pour aromatiser certains plats.

     

    Santé

    Utilisé en infusion, l'aneth constitue un stimulant du système digestif. Ses graines, en infusion, permettent d'arrêter le hoquet, le mal de tête et la toux des enfants. Elle est riche en Fer,magnésiumsoufre et potassium.

     

    Exigences

    L'aneth réussit en pleine terre, dans tout sol sain et bien exposé. Vous pouvez également le cultiver dans un pot, par exemple sur votre balcon, à l'abri des courants d'air. Une règle à respecter : la tête en plein soleil et les pieds à l'ombre !

    Aneth en macération. © Cyclonebill, CC by-nc 2.0
    Aneth en macération. © Cyclonebill, CC by-nc 2.0

     

    Semis et travaux d’entretien

    Semez ce végétal en avril-mai, en place ou en lignes distantes de 20 cm. Il faudra éclaircir par la suite votre culture pour obtenir un écartement de 30 cm entre les plantes. Sarclez et binez de temps en temps. Le sol ne devra jamais se dessécher, mais évitez absolument que l'eau ne stagne.

     

    Récolte et conservation

    Cueillez des feuilles de temps en temps, au fur et à mesure de vos besoins. Les graines, quant à elles, se ramassent à partir d'août-septembre. Le mieux consiste à congeler le feuillage ou à le placer dans du vinaigre.

     

    Astuce culturale

    Dès que vos plantes atteindront une vingtaine de centimètres, il vaudra mieux les couper régulièrement, de façon à éviter une montée à graines donnant à l'ensemble une consistance ligneuse gênante.

    http://www.futura-sciences.com/magazines/maison/infos/dossiers/d/jardinage-incontournables-plantes-aromatiques-1891/page/2/

    « Les incontournables plantes aromatiquesLes incontournables plantes aromatiques 3 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :