• Les incontournables plantes aromatiques 14, 15, 16, 17

    L’origan commun (Origanum vulgare), encore appelé «marjolaine sauvage », est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Cette espèce atteint une taille variant entre 30 et 80 cm. Ses tiges rouges, à section carrée, sont velues avec des feuilles arrondies, vertes et légèrement dentées. Sesfleurs, roses ou pourpres, sont regroupées en petits panicules.


    Fleurs d'origan. © Sunsight, CC by-nc 3.0

    Quelques mots d’histoire

    Originaire d'Europe, l'origan a été exporté au Moyen-Orient. Il était connu par les peuples de l'Antiquité pour son goût prononcé et pour ses vertus médicinales. En Égypte, ce végétal était dédié à Osiris, dieu de la fertilité et du développement végétal.

    Propriétés culinaires

    L’origan parfume très bien les pizzas, mais aussi tous les plats à base de tomates (coulis, sauce bolognaise, etc.), les pâtes, les grillades, le vinaigre et les œufs. 

    Santé

    L'huile essentielle d'origan est réputée être un antiseptique naturel très puissant, recommandée pour soigner les rhumes et la grippe. Elle est également un remède contre les douleurs spasmodiques, la fatigue et le stress.

    Feuilles d'origan. © Thomas Then, CC by-nc 3.0
    Feuilles d'origan. © Thomas Then, CC by-nc 3.0

    Exigences

    Cette espèce se plaît en sol léger, bien drainé et plutôt calcaire, à exposition bien ensoleillée. Elle craint les grands froids prolongés, surtout en terrain lourd.

    Semis et travaux d’entretien

    Cette espèce se sème en début de printemps, de préférence sous serre, avec un repiquage ultérieur, à partir d’avril, en séparant les pieds de 40 cm. L’origan nécessite peu d’arrosages. Réalisez une taille sévère au mois de mars, puis une autre après la floraison.

    Récolte et conservation

    Les sommités fleuries se cueillent au tout début de leur épanouissement. En climat favorable, il est possible de prélever des feuilles toute l’année. Ailleurs, la récolte s’échelonne de mars à novembre. Faites sécher les tiges récoltées en petits bouquets, à suspendre la tête en bas dans une pièce sombre et aérée. Effeuillez ensuite les tiges et stockez les feuilles dans des boîtes hermétiques et opaques.

     

    Astuce culturale

    Vous pouvez bouturer l’origan durant tout le printemps en prélevant des pousses terminales herbacées.

    Le persil (Petroselinum crispum) est une plante herbacée de la famille des Apiacées. Il s’agit d’une espèce bisannuelle de 25 à 80 cm de hauteur, très aromatique au froissement et à odeur caractéristique. Ses tiges sont striées et ses feuilles, doublement divisées, sont glabres. Ses fleurs, d'une couleur jaune verdâtre tirant sur le blanc en pleine floraison, sont groupées en ombelles composées comprenant huit à vingt rayons.

    Attention : le persil à feuille plate peut être confondu avec la petite ciguë, une plante toxique de la même famille !

    Persil plat et frisé. © Andrea Pavanello, Milano CC by-sa 3.0
    Persil plat et frisé. © Andrea Pavanello, Milano CC by-sa 3.0

     

    Quelques mots d’histoire

    Le persil est originaire des pays orientaux.

     

    Propriétés culinaires

    Comme condiment, le persil s'emploie entier, pour une marinade, ou le plus souvent haché. Il est utilisé pour orner les plats de viandes et de poissons bouillis. Le persil peut aussi accompagner certains plats de poissons frits.

    Fleurs de persil. © Marcin N - CC by-nc 3.0
    Fleurs de persil. © Marcin N - CC by-nc 3.0

     

    Santé

    On emploie la racine du persil comme diurétique, sous forme d'infusion. Ses feuilles et ses graines sont utilisées comme stimulant, en poudre ou en sirop.

     

    Exigences

    Cette plante s'accommode de tous les terrains, mais n'est vraiment productive qu'en sol léger, fertile et quelque peu humifère.

     

    Semis et travaux d’entretien

    Si votre terre est un peu lourde, enrichissez-la de terreau. La première récolte ne sera obtenue que deux mois et demi après le semis et vous aurez donc intérêt à prévoir à l'avance un plan de culture si vous désirez bénéficier d'une production soutenue. Semez à partir de février et jusqu'en août-septembre. Semez très clair sinon vos plantes jauniront. Faites des sillons profonds de 5 mm distants de 30 à 35 cm. Couvrez vos semences de 1,5 cm de terreau. Plombez et arrosez régulièrement jusqu'à la levée. Éclaircissez les plantes à 7-8 cm. Arrosez régulièrement, surtout en été, de façon à ne pas faire lever votre culture à graines.

     

    Récolte et conservation

    Coupez les feuilles en respectant les jeunes pousses centrales. Pour la consommation hivernale, vous pouvez aisément conserver du persil au congélateur.

     

    Astuces culturales

    Vous obtiendrez une levée plus précoce et plus homogène si vous couvrez le sol ensemencé et humide avec une plaque de verre ou un film plastique transparent. À partir de la fin-septembre, exécutez un semis en pot ou en jardinière, que vous devrez mettre à l'abri en hiver.

     

    Le raifort (Armoracia rusticana) est une plante vivace de la famille des Brassicacées, encore appelée « moutarde des Allemands » ou « radis de cheval ». C’est un végétal à très grandes feuilles, jusqu'à 40-50 cm de longueur. Ses tiges florales de 60 cm de hauteur environ portent de petites fleurs blanches ou jaunes, généralement stériles et regroupées en grappes.

     

    Quelques mots d’histoire

    Le raifort provient d’Allemagne et de nombreux pays d'Europe centrale et orientale.

    Pieds de raifort. © Christian Fischer, CC by-nc 3.0
    Pieds de raifort. © Christian Fischer, CC by-nc 3.0

     

    Propriétés culinaires

    La racine de raifort râpée est utilisée comme substitut à la moutarde. Elle a une saveur très forte, piquante et poivrée. Contrairement à d'autres condiments, comme le piment ou la moutarde, son effet piquant disparaît entre chaque bouchée. Le raifort accompagne les salades de carottes et de betteraves rouges, ainsi que certaines charcuteries.

     

    Santé

    La racine de raifort a des propriétés dépuratives, digestives et stimulantes. Elle est très riche en vitamine C.

     

    Exigences

    Le raifort est très rustique et prospère en toute situation.

    Racines de raifort. © Anna Reg, CC by-nc 3.0
    Racines de raifort. © Anna Reg, CC by-nc 3.0

     

    Semis et travaux d’entretien

    Cette plante se multiplie en mars-avril, à l’aide d’éclats de racines de 10 cm, munis d’un bourgeon. En novembre, il faut couper ses feuilles car elles ne résisteraient pas aux rigueurs de l’hiver.

     

    Récolte et conservation

    En automne et en hiver, dégagez la plante avec une fourche-bêche, sans la déterrer. Coupez quelques tronçons de racines, puis rebouchez le trou. Entreposez vos racines en excès dans votre cave, si elle est aérée, mais non gélive, pendant quelques semaines.

     

    Astuce culturale

    Dès la troisième année de votre culture, prélevez des tronçons de racines de 10 cm de longueur, chacun ayant au moins un tronçon. Replantez-les, en changeant d’emplacement.

    Le romarin (Rosmarinus officinalis) est un arbrisseau de 1,50 m de hauteur, de la famille des Lamiacées qui pousse à l’état sauvage sur le pourtour méditerranéen, en particulier dans les garrigues arides et rocailleuses. Ses tiges sont très ramifiées et rameuses. Ses feuilles persistantes, linéaires, de couleur gris argenté à la face supérieure et verte de l'autre, sentent bon. Sa floraison commence dès le mois de janvier et se poursuit jusqu'en avril-mai. La couleur de ses fleurs, qui se présentent en grappes assez semblables à des épis, varie du bleu pâle au violet.

     

    Quelques mots d’histoire

    Le romarin est originaire du bassin méditerranéen.

    Romarin en fleurs. © H. Zell - CC by-nc 3.0
    Romarin en fleurs. © H. Zell - CC by-nc 3.0

     

    Propriétés culinaires

    Les feuilles et les jeunes pousses du romarin sont employées en cuisine comme condiment, et en médecine en infusion, comme stimulant de la digestion.

     

    Santé

    Le romarin soulage les maux de tête, améliore la mémoire et la concentration et combat les effets du stress et de la fatigue.

    Bouquet de romarin. © H. Zell, CC by-nc 3.0
    Bouquet de romarin. © H. Zell, CC by-nc 3.0

     

    Exigences

    L'exposition à donner à cette plante joue un grand rôle dans son endurance aux températures hivernales. Placez votre plantation plein sud, en la protégeant le plus possible du vent, dans un sol filtrant ne comportant pas d'humidité stagnante. Si vous disposez d'un mur brûlant en été, voire d'une véranda très chaude, choisissez ce type de plante increvable car elle ne grillera pas ! Offrez-lui un sol siliceux, même très sec, ou calcaire, voire même pierreux. Ce végétal accepte aussi de vivre en pot ou en bac.

     

    Semis et travaux d’entretien

    Semez le romarin d'avril à juin et repiquez vos jeunes pieds en septembre ou en mars. Le mieux consistera à planter des sujets du commerce, déjà bien développés. La multiplication de cette plante s'effectue par éclats de touffes, au printemps ou en automne. L'entretien de votre culture consistera à maintenir le sol propre.

     

    Récolte et conservation

    Cueillez quelques feuilles lorsque vous en aurez besoin. Le romarin ne perdant jamais son feuillage, vous n'aurez jamais besoin de faire des réserves pour l'hiver, ce qui constitue un avantage supplémentaire.

     

    Astuces culturales

    Coupez les rameaux morts en fin d'hiver, en prenant la précaution de conserver toujours quelques branches maîtresses. Essayez de bouturer quelques tronçons de rameaux d'une dizaine de cm de longueur, en conservant au moins un bourgeon.

     

    http://www.futura-sciences.com/magazines/maison/infos/dossiers/d/jardinage-incontournables-plantes-aromatiques-1891/page/17/

    « Les incontournables plantes aromatiques 10, 11, 12, 13Les incontournables plantes aromatiques 18,19, 20, »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :