• Les différents types de maladies du côlon

    Les différents types de maladies du côlon

    Les maladies inflammatoires du côlon sont le plus fréquemment des atteintes du tube digestif. Rapide tour d’horizon des pathologies les plus diagnostiquées.

    Les anomalies les plus observées chez un sujet  atteint de diverticulose colique se révèlent  par d’anormales petites cavités qui se forment à l’intérieur de la paroi intestinalechez des sujets constipés. Ces affections  sont liées à l’effort d’une forte poussée pour évacuer les selles et ressortent aux endroits où la paroi musculaire intestinale est le plus affaiblie et sensible. Apparaissent alors de petites cavités qui se transforment en  niches à bactéries pouvant s’enflammer et causer des diverticules accompagnées  de spasmes et de fièvre. Les principales causes favorisant  la survenue  de ces diverticules sont la constipation et une alimentation trop  pauvre en fibres.

     

    Chez les sujets qui souffrent de côlon irritable, c’est le mouvement général du côlon qui est touché. Les symptômes adviennent  dans des circonstances où l’anxiété est importante et sont accompagnés de douleurs, d’une sensation de ballonnement et d’une alternance de constipation et de diarrhée ou encore  d’une aérophagie.

    Concernant le cancer ?

    Le cancer du côlon demeure l’un des cancers qui sévit le plus spécifiquement dans les pays industrialisés. Les principaux facteurs impliqués sont la formation de polypes et les antécédents familiaux. Ce qui devrait inciter à faire assez régulièrement un contrôle par coloscopie.

    Les polypes intestinaux sont une sorte d’excroissances qui naissent aux alentours de la muqueuse intestinale et peuvent causer à la longue d’importants saignements ou évoluer vers un cancer du côlon, d’où l’urgence de les éradiquer  lors de la pratique d’une coloscopie.

    Il existe d’autres maladies inflammatoires du côlon moins contractées dont

    • La rectocolite hémorragique  qui touche tout ou une partie du côlon ;
    • La maladie de Crohn caractérisée par un rétrécissement d’une partie du côlon et d’une inflammation touchant certaines parties.

    À noter que les deux maladies chroniques directement impliquées dans la survenue d’un cancer colorectal sont la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, communément appelée aussi colite ulcéreuse. Ces deux maladies présentent des similitudes, à quelques différences près. Toutes deux sont des maladies inflammatoires se manifestant par des périodes de crises et suivis de périodes de rémissions pendant lesquelles les symptômes disparaissent totalement.

    Les principaux symptômes se déclenchent suite à  un saignement anal, des douleurs abdominales et de la diarrhée.

    La rectocolite hémorragique affecte le côlon mais aussi le rectum. Tandis que la maladie de Crohn touche quasiment toujours l’intestin grêle et peut se répandre sur n’importe quelle partie du tube digestif, de la bouche à l’anus.

    http://www.ifsip-ouarzazate.com/2200-les-maladies-du-colon

    « LES FACTEURS ÉPIGÉNÉTIQUES IMPLIQUÉS DANS LE DIABÈTE DE TYPE 2Qu'est-ce que l'hémostase ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :