• Lecteur de glycémie & Froid

    Pourquoi l’utilisation d’un lecteur de glycémie peut-elle présenter un risque en cas de grand froid ?

     

    Les lecteurs de glycémie, les bandelettes (ou électrodes) et les solutions de contrôle doivent être conserves et utilises dans des conditions de températures définies. Si ces températures ne sont pas respectées, le matériel peut être défaillant et vous pouvez ainsi obtenir des résultats fausses (ou pas de résultat affiche par l’appareil).
    Par ailleurs, en cas de déshydratation, il est difficile d’obtenir une goutte de sang. Pour cette raison, les résultats peuvent être faussés.

     

    Que faut-il faire pour se préparer a une autosurveillance glycémie lors de grands froids si vous est diabétique ?

    Vous devez lire attentivement le manuel d’utilisation de votre lecteur de glycémie, la notice des bandelettes (ou électrodes) et de la solution de contrôle que vous utilisez. Cela vous permettra de connaître les températures de stockage et les conditions de bon fonctionnement de ces produits. Le manuel d’utilisation du lecteur vous a été remis lors de l’achat du lecteur. Il y a une notice d’utilisation dans chaque boite de bandelettes (ou électrodes) et dans chaque boite de solution de contrôle.
    Vous devez demander conseil a votre médecin ou pharmacien en cas d’interrogation, en particulier si vous ne comprenez pas bien la notice ou le manuel d’utilisation. Vous pouvez aussi contacter le fournisseur de votre lecteur de glycémie dont le numéro vert figure sur la notice des bandelettes et/ou sur le manuel d’utilisation du lecteur. Vous pouvez également le contacter si vous avez perdu votre manuel d’utilisation.
    Vous pouvez identifier par avance des lieux propices au stockage ou a la réalisation des dosages dans lesquels la température ne sera pas trop basse.

     

    Que faut-il faire en cas de grand froid ?

    Si vous ne pouvez pas respecter les intervalles de température permettant le bon fonctionnement du matériel, vous devez avoir a l’esprit que celui-ci peut être défaillant et ne plus présenter les conditions d’une bonne utilisation.
    Toute analyse donnant un résultat qui entraînerait une modification thérapeutique inhabituelle doit être contrôlé dans des conditions optimales ou auprès d’un laboratoire d’analyses de biologie médicale. Il en est de même pour tout résultat normal alors que vous ressentez des symptômes inhabituels.
    En cas de doute sur l’équilibre de votre diabète, vous devez demander conseil a un professionnel de santé (cabinet de médecine, pharmacie, laboratoire d’analyses de biologie médicale).
    Vous pouvez aussi contacter le fournisseur de votre lecteur de glycémie dont le numéro vert figure sur la notices des bandelettes et /ou sur le manuel d’utilisation du lecteur.

     

    Comment conserver votre lecteur, vos bandelettes (ou électrodes) et solutions de contrôle en cas de grand froid ? 

    Vous ne devez pas exposer votre matériel a des températures basses, ni aux fortes variations de températures et ni a une atmosphère trop humide.
    Les bandelettes (ou électrodes) et solutions de contrôle doivent être conservées dans un endroit frais et sec dans la plage de température indiquée sur l’emballage et dans la notice d’utilisation. Par exemple, il peut être mentionne de ne pas conserver les bandelettes (ou électrodes) au froid. En effet, dans ce cas, au moment de l’utilisation, le brusque changement de température provoque une condensation incompatible avec une bonne utilisation des bandelettes (ou électrodes). Attention, ce phénomène peut se produire a votre insu dans un véhicule exposé au froid.
    Les bandelettes (ou électrodes) et les solutions de contrôle ne doivent pas être congelées. De plus, vous ne devez pas les utiliser si elles ont été exposées au gel.
    Pour disposer d’informations techniques complémentaires, le fournisseur peut être contacte.
    En cas de température inférieure a la température minimale preconisée pendant plusieurs jours, tout résultat qui entraînerait une modification thérapeutique inhabituelle doit faire l’objet d’un appel a un professionnel de santé.

     

    Comment utiliser votre lecteur de glycémie en cas de grand froid ?

    Température de fonctionnement 
    Pour chaque lecteur de glycémie, les manuels d’utilisation indiquent l’intervalle de température permettant le bon fonctionnement de l’appareil. Ces intervalles de températures doivent être respectées. De plus, les systèmes d’affichage (écran) doivent être particulièrement surveilles. Lors de l’allumage, il est important de vérifier que l’ensemble des segments de l’afficheur sont visibles.
    Conformément a leur manuel d’utilisation, lors de l’affichage du résultat, certains lecteurs indiquent un message d’erreur si le lecteur se situe en dehors des intervalles de températures spécifiés. Le résultat affiche n’est alors pas fiable. Dans d’autres cas, il peut arriver qu’aucun résultat ne soit affiche. Enfin, certains lecteurs n’ont pas d’alarme de température. Dans ce cas, le respect des intervalles de températures par l’utilisateur doit être rigoureux. Consultez votre manuel d’utilisation pour connaître les caractéristiques de votre lecteur.
    Par ailleurs, si le matériel (lecteur, bandelettes et solutions de contrôle) est soumis a un changement brusque de température, il est impératif de le laisser s’équilibrer a la température ambiante avant de procéder a une mesure du glucose.

    Vasoconstriction
    En cas de grand froid, il se produit une vasoconstriction des extrémités du corps en particulier le bout des doigts ou est réalisé la glycémie capillaire. Ainsi , il peut être difficile d’obtenir une goutte de sang de bonne qualité. Dans ces conditions, il est préférable de réaliser sa glycémie dans une ambiance protégée (intérieur d’habitation, habitacle de voiture), et dans la mesure du possible, selon les recommandations qui préconisent de se laver les mains avec du savon, en utilisant de l’eau bien chaude pour lutter contre la vasoconstriction.

     

    Comment transporter votre lecteur, vos bandelettes (ou électrodes) et solutions de contrôle en cas de grand froid ?

    Les bandelettes et solutions de contrôle doivent être transportées, dans leur emballage d’origine. Ces bandelettes et ces solutions de contrôle (et a un moindre degré les lecteurs de glycémie) peuvent être très haltères s’ils sont conserves trop longtemps a des températures très basses (inférieures a 4°C). L’ensemble du matériel ne doit pas être expose a des températures faibles, telles que fréquemment relevées dans les coffres ou les habitacles de voitures exposées longtemps au froid (pas de gel et dégel successif), ni aux fortes variations de températures, ni a une atmosphère trop humide.
    Pour cela, il est conseille de transporter les bandelettes et solutions de contrôle en plus de leur emballage d’origine, dans des pochettes isothermes.

     

    Document élaboré à partir de l’expertise de Mr J. De Graeve et de Mr B. Guerci.

     

    http://www.vivreavecundiabete.com/blog/lecteur-de-glycemie-froid/

    « Aliments DANGEREUX pour les personnes diabétiquesHervé, diabétique de type 2 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :