• La Bronchiolite

     Bronchiolite : pour protéger les tout-petits, prenez vos précautions !


    vendredi 29 novembre 2013

     

    Alors que la bronchiolite fait son retour, l’Inpes rappelle les conseils pour protéger les tout-petits. Se laver régulièrement les mains, ne pas tousser devant un bébé, porter un masque… De simples gestes de prévention permettent de réduire les risques de bronchiolite. Pourtant, les gestes ne sont pas toujours bien connus et mis en pratique par les Français. 

    Très contagieux, les virus responsables de la bronchiolite affectent les bronches des bébés et peuvent être responsables de complications nécessitant une hospitalisation. A l’approche des premiers froids, l’Inpes rappelle les réflexes à avoir pour limiter les risques de transmission dans un livret d’information en ligne "La bronchiolite".

    Faire la chasse aux virus en adoptant les bons réflexes !

    Selon les résultats d’une enquête menée par l’Inpes en 2012, les Français ont plutôt conscience de la nécessité des gestes de prévention face aux virus de l’hiver : 79% d’entre eux déclarent adopter au moins une précaution vis à vis des infections respiratoires de l’hiver. Sachant que le virus de la bronchiolite vit jusqu’à 6 heures sur une surface inerte comme les jouets, tables, poignées de porte… il faut faire attention de ne pas échanger les effets personnels des différents enfants de la famille (biberons, couverts, etc.) et de les laver soigneusement. Les mains étant un moyen de transport idéal des virus, il est important de se les laver régulièrement et de se couvrir la bouche avec le coude quand on tousse.

    En période d’épidémie, quelques autres gestes simples sont à adopter. Si certains d’entre eux sont devenus pour la plupart des Français un réflexe, certains restent encore peu adoptés. Les gestes les plus adoptés par les Français pour diminuer les risques de transmission :

    • Ne pas embrasser un bébé sur le visage ou sur les mains en cas de rhume et de toux.

    Même si deux tiers (67 %) des parents d’enfants de moins de 5 ans ne les embrassent jamais quand ils sont malades, 8 % continuent à le faire souvent voire systématiquement.

    • Se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon pendant au moins trente secondes, particulièrement avant de s’occuper d’un bébé.

    Le lavage de mains arrive en tête des gestes de précaution pour protéger les enfants de moins de 2 ans spontanément cités : 22% des Français et 34 % des parents d’enfants de moins de 5 ans. Néanmoins, seulement 59 % des Français se lavent systématiquement les mains avant de s’occuper des nourrissons. Par ailleurs, 37 % de l’ensemble de la population (29 % des parents) n’utilisent pas systématiquement le savon quand ils se lavent les mains à l’eau. Concernant les solutions hydro-alcooliques, elles se sont largement répandues (plus des trois quarts de la population en a déjà utilisées) ; elles sont plus plutôt utilisées à l’extérieur de la maison (51 % déclarent les utiliser fréquemment à l’extérieur du domicile vs 33 % à l’intérieur).

    Des habitudes à améliorer …

    • Eternuer et tousser en se couvrant la bouche avec le coude, le bras/la manche ou un mouchoir jetable.

    Quasiment tous les Français se couvrent la bouche en cas d’éternuement ou de toux (98 %) principalement avec la main (48 %) et plus rarement avec le coude (11 %). Le réflexe de se couvrir la bouche avec le coude est plus fréquent chez les parents d’enfants de moins de 5 ans. Ils sont 19 % à le faire.

    • Porter un masque chirurgical pour s’occuper d’un bébé (en vente en pharmacie).

    Peu de parents de jeunes enfants ont recours au masque pour éviter de contaminer leur entourage lorsqu’ils sont enrhumés ou grippés : ils sont 6 % à l’utiliser souvent ou systématiquement.

    Mis à part ces conseils d’hygiène, il est important d’éviter les visites de personnes malades (enrhumées, notamment) ou d’éviter de leur rendre visite avec un bébé. Il faut aussi éviter d’emmener un nourrisson dans des lieux publics où il risquerait d’être en contact avec des personnes malades (centres commerciaux, transports en commun…), surtout s’il a moins de 6 mois.

    S’il est indispensable d’adopter quelques gestes pour préserver son bébé des virus, il est aussi important de le laisser dans un environnement approprié : sain, non enfumé, aéré quotidiennement et maintenu à une température à 19 degrés.

    Pour en savoir plus sur la bronchiolite, vous pouvez vous reporter à notre dossier ettélécharger la brochure de l’Inpes sur cette maladie.

    Source : Communiqué de l'INPES - novembre 2013



     

    « Jeudi 05 décembre 2013 22h11 AFRIQUE DU SUD - Nelson Mandela est décédéDécembre, un menu sucré-salé »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :