• Jean Reno, malade, s'engage contre le diabète

    Atteint d'un diabète de type 2 depuis 17 ans, l'acteur raconte comment il a "apprivoisé" la maladie. Et encourage à se faire dépister.

     

    L'acteur Jean Reno a découvert il y a près de 17 ans qu'il était atteint de diabète.

    Il a longtemps hésité avant de parler de son diabète, par pudeur mais aussi par peur du regard des autres. « Une maladie de long terme comme celle-là peut être perçue comme une tare que l'on préfère taire par crainte d'être rejeté, explique Jean Reno cette semaine dans L'Express. Et puis non, j'ai décidé de faire l'inverse et d'en parler. » Et il a opté pour les grands moyens : une longue interview et même la une de l'hebdomadaire, pour témoigner et sensibiliser l'opinion sur cette affection qui touche 4 millions de personnes en France, et dont on parle finalement peu. « Le diabète demeure une maladie sournoise qui ne se manifeste par aucun symptôme durant de longues années et, souvent, lorsque le diagnostic tombe, il est trop tard, remarque l'acteur. Un seul mot d'ordre s'impose : faites-vous dépister ! »

    Lui-même a découvert sa maladie par hasard, il y a maintenant 17 ans. « Mon père et ma tante en souffraient. Je l'ai donc reçu en héritage. J'avais, comme disent les médecins, des prédispositions, mais on pense toujours passer à travers tout. » Lors d'une visite médicale approfondie, imposée à tout grand acteur avant chaque tournage, on lui détecte un diabète de type 2. « Je ne m'y attendais pas, poursuit-il dans L'Express. Il y a parfois un choc psychologique qui déclenche tout. En ce qui me concerne, ce fut mon second divorce. Vous croyez vivre normalement, puis une nuit vous vous levez plusieurs fois pour aller uriner, vous avez tout le temps soif, vous ressentez une grosse fatigue, une éventuelle baisse de l'acuité visuelle... »

    Adopter une discipline de vie

    Il passe alors sous traitement, d'abord des médicaments, puis des injections d'insuline pour régler sa glycémie, comme nombre de malades. Il se fait suivre aux États-Unis – où il vit –, et reconnaît que la recherche avance à grands pas, laissant entrevoir de solides espoirs pour les personnes atteintes de cette affection. « Il faut apprendre à l'apprivoiser, explique celui qui incarnait le chevalier Godefroy dans Les Visiteurs. On peut vivre avec, à condition d'adopter une certaine discipline. »

    Pour sa part, il a revu complètement son régime alimentaire et se surveille régulièrement en se piquant deux fois par jour. « Je dois faire attention à la nourriture. Je ne mange plus comme avant. Les sucres lents, par exemple, sont à éviter. Alors, imaginez, moi, un plat de pâtes... Je n'en prends plus qu'un par semaine et plutôt au déjeuner. » Tout en précisant que sa maladie ne l'empêche nullement de monter sur scène ou de continuer à tourner des films. Côté professionnel, l'artiste a récemment confié qu'il travaillait sur un projet théâtral en solo sur son parcours, « De Casa à Hollywood », autour de ses souvenirs personnels.

     

    http://www.lepoint.fr/people/jean-reno-malade-s-engage-contre-le-diabete-01-06-2017-2131889_2116.php#xtor=CS3-194

    « Le combat tranquille d’un paysan pour la liberté des semences5 règles de vie à adopter pour réguler son diabète de type 2 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :