• Acné à l’âge adulte : comment prendre soin de sa peau ?

    Contrairement aux idées reçues, l'acné ne concerne pas que les adolescents. Découvrez comment prendre soin d'une peau mature à imperfections.

    L’acné à l’âge adulte : mieux comprendre

    Peaux adultes à imperfections

    L’acné est une affection de la peau fréquente durant la puberté cependant, il arrive parfois qu’elle persévère à l’âge adulte. Elle est liée à des réactions inflammatoires qui ont lieu dans les glandes sébacées qui produisent du sébum en excès, laissant alors apparaître des boutons et des imperfections.

    A l’âge adulte, les poussées d’acné sont plus difficiles à expliquer. En général, une légère poussée d’acné peut avoir lieu chez la femme environ une semaine avant le début des règles, ce qui est tout a fait normal. La prise d’une contraception hormonale, la grossesse et la ménopause peuvent aussi en être responsables, car elles sont toutes trois à l’origine d’une fluctuation des hormones...

     

     

    Acné d’adulte et acné d’ado…

    Les causes de l’acné à l’adolescence et à l’âge adulte sont différentes. A l’âge adulte, les lésions inflammatoires sont plutôt situées sur le bas du visage, et notamment sur le menton. A l'adolescence, l'ensemble du visage peut être concerné par l'acné.

     

    En plus des fluctuations hormonales (pilule, règles...), on accuse aussi l’hérédité d’être responsable de l’acné chez la femme adulte. Les hormones sexuelles influent sur  la fabrication du sébum. Mais selon le facteur héréditaire, les glandes sébacées peuvent être parfois trop sensibles à ces hormones et la production de sébum est alors trop importante. Le stress aurait également une part de responsabilité dans l’acné bien que les études se contredisent encore sur le sujet. Enfin, les cosmétiques peuvent aussi être à l’origine de poussées d’acné : les fonds de teint ou les produits « trop décapants » accélèrent par exemple la production de sébum.

     

     

    Comment guérir l’acné à l’âge adulte ? 

    Avant de se tourner vers certains traitements – qu’il s’agisse de traitements médicaux « classiques » ou naturels – il est important de veiller à avoir une hygiène de vie saine. L’alcool et le tabac sont des facteurs aggravants de l’acné et du vieillissement cutané. Ensuite, il est absolument déconseillé de toucher à ses lésions et d’éviter au maximum de les gratter ce qui peut entraîner l’apparition de cicatrices et la multiplication des bactéries. Utilisez des cosmétiques sans parfum et non gras et privilégiez ceux portant la mention « non comédogènes », c'est-à-dire ne favorisant pas l’apparition des comédons. Veillez également à bien vous démaquiller tous les soirs.

     

    Enfin, la règle d’or en matière d’hygiène est de laver sa peau matin et soir avec un soin adapté et de l’hydrater ensuite avec un soin spécifique pour les peaux adultes. Avec l'âge la peau commence à se rider, c'est pourquoi il est important de bien l'hydrater même la peau présente des boutons ou des imperfections. De plus, en l'absence d'hydratation qui forme une sorte de voile protecteur sur la peau, cette dernière se défend des aggressions extérieures en augmentant la production de sébum... ce qui aggrave l'acné ! 

     

    Les traitements classiques de l’acné à l’âge adulte

    Si en dépit d'avoir de bons gestes quotidiens l’acné persiste, il peut devenir nécessaire d’avoir recours à une médication. L'acné peut être une gêne qui influe sur la qualité de vie.

    En application locale et si l’acné est légère, votre dermatologue peut vous prescrire du peroxyde de benzole ou de l’acide salicylique.

     

    En cas d’acné plus grave, un traitement par voie orale pourra éventuellement vous être prescrit. Votre dermatologue peut vous proposer des antibiotiques de la famille des cyclines ou un traitement hormonal qui contient peu d’oestrogène et un progestatif. La pilule Diane 35 ® est couramment prescrite pour réduire l’acné. Enfin, l’isotrétinoïne est une molécule très efficace, mais elle n’est prescrite qu’en cas d’acné grave et persistante.

     

    Les méthodes naturelles pour soigner l’acné à l’âge adulte

    Il existe également des méthodes naturelles pour gomer les imperfections.

    Certaines études ont montré que la prise de suppléments de zinc était très efficace contre l’acné à raison de 30 mg par jour.

    L’huile essentielle de tea-tree (arbre à thé) donne aussi de bons résultats en application locale. Une goutte d’HE sur un coton-tige et appliquée directement sur la peau suffit à assécher le bouton qui partira au bout d'un jour ou deux. Attention, il ne faut pas en abuser : elle est extrêmement irritante.

     

    Enfin, en complément préventif, la bardane réduit aussi les signes de l’acné. Prendre 1 g à 2 g de racine séchée de bardane, 3 fois par jour. 

     

    http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=acne_adulte_page_5_do

     

     

    « Comment soigner un furoncle ?Comment cultiver la menthe (et en profiter) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :