•  

    DÉFINITION

    Chorée de Huntington, surnommée « danse de Saint Guy », c'est une maladie héréditaire autosomique dominante, donc transmissible obligatoirement d'une génération à une autre, même si l'autre parent n'est pas atteint. C'est une maladie très rare due à la présence d'un gène anormal sur le chromosome 4 .

    LES SIGNES

    • La personne est atteinte de mouvements involontaires, irréguliers, brefs, amples et rapides prédominant au niveau des épaules et des hanches. Des troubles psychiques très importants sont associés, avec une dépression marquée et destroubles du comportement qui aboutissent peu à peu à la démence.
    • La gravité de cette maladie réside dans le fait qu'elle est irréversible, sans traitement pour l'instant, et qu'elle apparaît entre 35 et 50 ans chez une personne auparavant totalement saine. Cela veut dire qu'une personne totalement saine en apparence non seulement ne le saura que tardivement, mais également que ses enfants seront obligatoirement atteints.
    • Il faut bien comprendre toutefois une chose essentielle : ce n'est pas une maladie qui s'attrape : on la possède en soi dans ses caractères génétiques, et on appartient à une famille atteinte de cette maladie. Cela signifie que s'il n'y a pas dans votre famille (père, mère, grands-parents) de personne atteinte de cette maladie, vous n'avez aucun risque de l'avoir.

    La maladie évolue pendant une vingtaine d'années avant d'aboutir à une dépendance totale physique, avec un état de démence.

    Certains neuroleptiques parviennent à diminuer les signes de la maladie.

     

    http://www.docteurclic.com/maladie/choree-de-huntington.aspx?utm_source=newsletter&utm_medium=newsletter&utm_campaign=69-26-mai-2016

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • t si un soir à table, votre fils de 8 ans, lançait une idée : ne pas aller au supermarché pendant un an. Vous relèveriez le défi ? C’est ce qu’a fait la famille Adams, dans une petite ville de l’Etat de Géorgie aux États-Unis.

     

    Une année sans faire les courses au supermarché

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Glace Chocolat à la Poire et Chantilly sans sucre

    Un petit plaisir chocolat, vanille et poire !
    Avec une chantilly sans sucre c’est que du bonheur pour les diabétiques.
     

    RECETTE DE GLACE CHOCOLAT À LA POIRE ET CHANTILLY SANS SUCRE

    glace-poire-chantilly
    • PRODUIT: 4 gros verres (4 Portions)
    • PRÉPARATION:  20 mins

    Entre 18 et 20g de glucides (sucres simples) à condition d'utiliser de la glace sans sucre ajouté hypoglucidique. (ajouter 8g de glucides si glace classique)

    INGRÉDIENTS

    INSTRUCTIONS

    1. Bien mélanger la crème au sucralose avec 3 gouttes d'extrait de vanille - passer au chinois et verser dans un siphon à chantilly . Ajoutez une bouteille de gaz, secouer et maintenir au frais environ 2H.
    2. Mixer la glace avec la poire en cube et servir avec la chantilly.... simple non ? Décorer avec quelques amandes et de la poudre de noisettes
    • TYPE DE PLAT: 
    • NIVhttp://www.recette-pour-diabetique.com/glace-chocolat-a-la-poire-et-chantilly-sans-sucre/?EAU DE DIFFICULTÉ: 
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Après les congés de maternité et de paternité, des entreprise anglaises et américaines octroient dorénavant des congés de " patte-ternité " (en anglais : " paw-ternity "), soit une semaine de congé supplémentaire par an pour s'occuper de son fidèle compagnon.

    Un congé de "patte-ternité", pour prendre soin de son animal de compagnie 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • La saison des fraises bat son plein. Mais attention, toutes les fraises ne se valent pas. Celles originaires de France et d'Espagne ont des taux anormalement élevés de pesticides. Et les fraises belges ? On fait le point sur la question.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    2 commentaires
  • Le nitrite de sodium, de formule NaNO2, est un conservateur largement utilisé dans l’industrie agroalimentaire. Il permet en outre de fixer les couleurs. Il est codé sous le sigle E250 par le système international de numérotation des additifs alimentaires.

     

    Dans la série (noire) des additifs... Qui se cache derrière le E250?

    E250 : qu’est-ce que c’est et à quoi sert-il ?

    Où trouve-t-on le E250 ?

    Il est présent dans les produits de charcuterie, les viandes traitées en salaisons et les produits saumurés. Il prévient notamment la multiplication de bactéries pathogènes, comme Clostridium botulinum, l’agent responsable du botulisme.

    Le E250 représente-t-il un danger pour la santé humaine ?

    Oui ! Il est classé comme potentiellement cancérigène par le Centre International de Recherches sur le Cancer. Il aurait des effets toxiques et mutagènes. Dans le sang, il empêche la fixation du dioxygène sur la molécule d’hémoglobine.

    Les symptômes d’une intoxication au nitrite sont nombreux et rendent le diagnostic difficile : vomissements, céphalées, réactions cutanéo-muqueuses, troubles digestifs… La dose journalière admissible ne doit pas dépasser 0.06 mg par kilo de poids corporel.

    Par principe de précaution, il faut mieux limiter la consommation d’aliments transformés contenant des nitrites, en particulier la charcuterie.


    En savoir plus sur http://www.consoglobe.com/serie-noire-additifs-e250-cg#Skrd2YG37dsCSw4V.99

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires