• Global Gala CardBalloons ‘n’ Bubbly CardNew Year

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Le vendredi 17 janvier 2014


    Conférence “Les dessous des étiquettes alimentaires”
    par Véronique Maindiaux, diététicienne-nutritionniste


    Au Centre Culturel d’Uccle, 47 rue Rouge (à 400 m de l’ABD) à 1180 Bruxelles


    À 14H30 précise (rendez-vous dans le hall d’entrée vers 14 h 15)


    PAF : 5 euros le jour même

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • L'hypothyroïdie

    L'hypothyroïdie est la conséquence d'une faible production d'hormones par la glande thyroïde, cet organe en forme de papillon situé à la base du cou, sous la pomme d'Adam. C’est une affection qui touche surtout les femmes après 50 ans.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Être en accord avec soi-même autant sur le plan physique que psychologique est bien légitime à l’heure où tout va de plus en plus vite, où le corps est soumis à des nuisances permanentes (bruit, pollution, etc…) et où l’esprit doit composer avec des tensions régulières.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Afin d’obtenir le label Grande cause nationale 2014, la Fédération Française des Diabétiques (AFD), la Société Francophone du Diabète (SFD) et l’Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD) lancent une campagne de mobilisation « tous contre le diabète ». Signez la pétition : http://www.afd.asso.fr/association/actions/grande-cause-nationale-2014

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Louis Braille

    1812 : l'accident

    Louis Braille est né le 4 janvier 1809 à Coupvray, un petit village situé à 40 km de Paris. 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Des astuces naturelles contre la sinusite.

    La sinusite est une inflammation des muqueuses qui recouvrent l’intérieur des sinus. Elle survient généralement après un rhume car du mucus commence par remplir les sinus et finit par s’infecter. Les symptômes de la sinusite sont une congestion nasale accompagnée de douleur dans la région du nez et des maux de tête. Voici des astuces naturelles pour combattre la sinusite et réduire l’intensité de ses symptômes.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Alors que le nombre de projets en télémédecine s’accroit chaque année, les diabétiques sont quelque peu laissés pour compte. Il existe néanmoins un système afin de suivre l’adaptation des doses thérapeutiques d’insuline. Un système visant principalement les personnes âgées diabétiques en EHPAD aurait également des intérêts multiples.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • L’aspartame et ses produits de dégradation sont sûrs pour la consommation humaine aux niveaux actuels d’exposition, a conclu l’EFSA dans sa première évaluation complète des risques associés à cet édulcorant. Pour réaliser son évaluation des risques, l’EFSA a entrepris un examen rigoureux de toutes les recherches scientifiques disponibles sur l’aspartame et ses produits de dégradation, en tenant compte tant des études menées chez l’animal que chez l’homme.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • L'appareil endocrinien est constitué de glandes, responsables de la sécrétion des hormones. Distribuées dans tout l'organisme par la circulation sanguine, ces substances ont des fonctions essentielles et très variées. Découvrez les secrets de ce système chef d'orchestre de tout l'organisme.

    Les hormones régulent les pulsions et les émotions fondamentales, stimulent la croissance et le développement des caractères sexuels, régulent la température corporelle, contribuent à la réparation des tissus lésés et jouent un rôle dans la production d'énergie.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • PLFSS 2014 : l'ordonnance du gouvernement pour sauver la Sécu


    vendredi 27 septembre 2013

     

    Le bilan du budget 2013 de la sécurité sociale témoigne d’une réduction du déficit de 1,3 milliard d’euros dans un contexte économique particulier. Une tendance que le gouvernement entend amplifier pour l’année prochaine. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 prévoit de ramener ce déficit à son niveau d’avant la crise, soit moins de 13 milliards, principalement grâce à des mesures d’économies.

    plfss 2014

    Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve, la ministre délégué à la Famille Dominique Bertinotti et la ministre des Affaires sociales et de la santé Marisol Touraine ont présenté le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014.

    Selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine, "le PLFSS 2014 a trois principaux objectifs : consolider la Sécurité sociale face aux risque de privatisation, renforcer la cohésion de la société en assurant une prise en charge pour tous et adapter notre politique sociale aux défis actuels". Détail des mesures annoncées.

    Objectif : ramener le déficit du régime général à moins de 13 milliards

    En 2013, le déficit a été réduit à 16,2 milliards (17,5 milliards en 2012) selon la commission des comptes de la sécurité sociale. Mais selon cet organisme, en l’absence de mesures de redressement engagées, ce déficit pourrait filer à 21 milliards en 2014. L’objectif du gouvernement est au contraire de poursuivre cette réduction du déficit global de la sécurité sociale et de le ramener à moins de 13 milliards en 2014, soit son niveau d’avant la crise de 2008. "Ce sont donc 8,5 milliards d’euros d’efforts qui seront réalisés l’année prochaine (…) En 2014, le déficit de la Sécurité sociale sera réduit de 3,4 milliards d’euros" précise le gouvernement. Selon Bernard Cazeneuve, "le PLFSS 2014 marque une nouvelle étape, celle des réformes structurelles".

    Selon le gouvernement, la maitrise des coûts de santé, les réformes de la politique familiale et des retraites devrait permettre de faire redescendre le déficit de la Sécu à 4 milliards en 2017.

    Coût de rabot du quotient familial, revalorisation du complément familial pour les plus modestes

    Dans les faits, les mesures annoncées dans le cadre de la réforme des retraites (qui doit être examinée à l’Assemblée dès le 7 octobre) pourraient offrir un gain de 2,5 milliards d’euros (grâce notamment à la hausse des cotisations vieillesse et report de la revalorisation des pensions).

    Concernant la branche famille, qui affiche un déficit de 2,8 milliards d’euros, l’allocation de base de la PAJE sera divisée par deux au-delà d’un certain seuil de ressources (12 % des bénéficiaires seront concernés) et la majoration du congé de libre choix d’activité dont seules bénéficient les familles les plus aisées sera supprimée. Résultat : 1 milliard d’économie. La baisse des cotisations familiales des entreprises en échange de leur contribution à la réforme des retraites sera "intégralement compensée".

    Dans le même temps, le complément familial sera revalorisé annuellement pour les familles nombreuses les plus modestes et des crédits d’action sociale de la caisse nationale d’allocations familiales financeront 100 000 nouvelles places d’accueil collectif pour les jeunes enfants d’ici 2017, auxquelles s’ajouteront 100 000 solutions d’accueil pour les assistantes maternelles et 75 000 dans les classes de maternelle pour les 2-3 ans. "Ces créations de places d’accueil pour les plus jeunes devraient créer près de 200 000 emplois" précise Dominique Bertinotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée de la famille.

    Maitrise de l’augmentation des dépenses de santé à 2,4 %

    La branche maladie représente la plus déficitaire des quatre branches de la Sécu (maladie, retraite, famille et accidents du travail). C’est sur elle que va porter la plupart des économies. Le gouvernement entend contenir l’augmentation des dépenses de santé à 2,4 % pour l’année prochaine. Depuis plusieurs années, l’objectif en termes de hausse des dépenses de santé est respecté. En 2013, les dépenses d'assurance maladie représenteront 174,9 milliards d’euros, ce qui équivaut à une économie de 500 millions par rapport à l’objectif initiale. Mais pour atteindre en 2014 ce taux historiquement bas de +2,4 %, cela suppose des économies de 2,4 milliards d’économie par rapport à la croissance spontanée des dépenses.

    Pour la première fois, l'évolution de l'objectif national des dépenses maladie (ONDAM) est supérieure pour la ville par rapport à l'hôpital. Une nouveauté dont se félicite le syndicat de médecins MG France "Cette différence est justifiée par la nécessité de réinvestir fortement sur le médecin généraliste, pivot du système de santé".

    Par ailleurs, un gain de 500 millions d’euros est attendu concernant les frais de gestion des caisses de Sécurité sociale. Et la réforme du calcul des prélèvements sociaux sur les produits de placement jusqu’alors exonérés (désormais à imposés à 15,5 %) rapportera 600 millions d’euros.

    Lire la suite : 

    http://news.doctissimo.fr/Sante/PLFSS-2014-l-ordonnance-du-gouvernement-pour-sauver-la-Secu-33256

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • L'ACIDOCETOSE

    C'est une urgence diabétique fréquente mais l'hypoglycémie aussi !!!. 
    Voir également Coma hyperosmolaire 
    Elle est due à un manque important d'insuline généralement chez DID par arrêt-diminution-erreur de traitement..
    Elle peut survenir par un élément associé : $ infectieux, corticothérapie, stress...

    NB : En cas de doute - et sans moyen de mesure de la glycémie - un apport de sucre per os ou injectable - est licite. Il aggravera guère une acidocétose installée mais sera un geste salvateur en cas d'hypoglycémie 

    SEMIOLOGIE
    Evocatrice chez un diabétique connu plus déroutante chez un patient inconnu.
    ---- Asthénie intense . Obnubilation, torpeur. L'acidocétose ne donne généralement pas de coma.
    ---- Polypnée, polyurie, polydipsie et déshydratation
    ---- Troubles digestifs divers : nausées, douleurs abdominales, anoréxie pouvant simuler une urgence chirurgicale

    DIAGNOSTIC - BIOLOGIE
    ---- Confirme l'hyperglyécmie (généralement > 3 g soit 15 mmol/l)
    ---- Glucosurie ++ et cétonurie ++++. ( Une cétonurie sans glucosuire est une cétose de jeûne) 
    ---- Acidose ( Bicabonates < 15 mmol/l - réserve alcaline effondrée )
    ---- Iono sang : importance de la kaliémie ( troubles du rythme ).
    ---- Nfs : l'hyperleucocytose est fréquente même sans cause infectieuse

    CAT - TRAITEMENT
    L'hopitalisation est de règle pour :
    ---- un apport hydro-électrolytique massif
    ---- insulinothérapie à la seringue électrique
    ---- ECG puis Scope
    ---- Bilan étiologique y compris infectieux ( CBU, hemocultures ) même en l'absence de signes infectieux.

    http://www.esculape.com/fmc/acidocetose.html

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Mettons un frein à la surpêche et mangeons durable

    La surpêche est un problème mondial. Plus de 75% des populations de poissons sont surexploités ou à la limite de le devenir. De plus, certaines techniques de pêche dégradent les fonds marins et sont peu sélectives, attrapant d'autres espèces que celles visées (prises accessoires). 

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Comment reconnaître le cancer du côlon ?

    Longtemps dénué de symptômes évocateurs, le cancer colorectal est encore trop souvent détecté trop tardivement. Pourtant, c’est à des stades précoces qu’il est le mieux pris en charge. En plus de la généralisation du dépistage de masse, certains signes doivent vous alerter.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • La sarcoïdose, une maladie pulmonaire encore mystérieuse

    La sarcoïdose est une pathologie inflammatoire encore mal connue, bien que relativement fréquente. Comment la reconnaître ? A quoi est-elle due ? Comment la soigner ? Zoom sur une maladie qui touche préférentiellement les poumons.

    Du 28 au 31 janvier 2011, le 15ème Congrès de pneumologie va réunir une grande partie des pneumologues francophones à Lille. Le fil rouge de cet événement ? Les pathologies interstitielles du poumon, dont la plus fréquente d'entre elles, la sarcoïdose.

    La sarcoïdose, une inflammation d'origine inconnue

    SarcoïdoseLa sarcoïdose, également appelée maladie de Besnier-Boeck-Schaumann ou lymphogranulomatose, est une maladie inflammatoire qui peut toucher différents organes, mais affecte plus particulièrement les poumons.

    Il semblerait qu'elle soit provoquée par une réaction inappropriée de l'organisme à un agent agresseur, mais ce dernier n'est pas connu pour le moment. Le fait que les poumons soient prioritairement atteints peut cependant laisser penser qu'il s'agit d'un agresseur inhalé par le patient, même si pour l'instant cela n'a pas été démontré.

    Cette agression se traduit par une inflammation au niveau des alvéoles pulmonaires (afflux de lymphocytes et de macrophages activés), constituant une alvéolite, qui peut évoluer ensuite vers un granulome inflammatoire, et éventuellement une fibrose.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Entrée

    Figues rôties au chèvre

    Les ingrédients

    - 12 figues fraîches

    - 6 tranches de jambon de pays

    - 1 petit chèvre affiné

    - 1 bonne c. à soupe de miel parfumé

    - 1 petite salade frisée

    Pour la vinaigrette

    - 5 c. à soupe d’huile d’olive (ou encore mieux: de noix)

    - 3 c. à soupe de vinaigre de framboise (ou de figue)

    - 1 c. à café de moutarde

     

    En cuisine

    - Entaillez les figues en faisant une croix, mais sans aller jusqu’au fond.

    - Coupez les tranches de jambon en deux dans la longueur.

    - Coupez le chèvre en 12 morceaux.

    - Placez un morceau de chèvre dans chaque figue.

    - Enroulez chaque fruit avec le jambon.

    - Déposer un peu de miel sur le dessus et poivrez.

    - Enfournez pour 20 minutes à 180 °C.

    - Mélangez tous les ingrédients de la vinaigrette. Salez et

    poivrez.

    - Répartissez la salade sur quatre assiettes, arrosez de

    vinaigrette et déposez-y les figues chaudes.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  Bronchiolite : pour protéger les tout-petits, prenez vos précautions !


    vendredi 29 novembre 2013

     

    Alors que la bronchiolite fait son retour, l’Inpes rappelle les conseils pour protéger les tout-petits. Se laver régulièrement les mains, ne pas tousser devant un bébé, porter un masque… De simples gestes de prévention permettent de réduire les risques de bronchiolite. Pourtant, les gestes ne sont pas toujours bien connus et mis en pratique par les Français. 

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
    • Mise à jour : jeudi 05 décembre 2013 22h11

    AFRIQUE DU SUD -

    Nelson Mandela est décédé

    source: belga

     

     

     

    TOUTE L'INFO SUR CE THÈME

    • Mort de Nelson Mandela

    Nelson Mandela est décédé des suites d’une infection pulmonaire. Il a été tour à tour un militant anti-apartheid obstiné, le prisonnier politique le plus célèbre du monde et le premier président noir de l’Afrique du Sud où il fait l’objet d’un véritable culte de la personnalité qu’il n’a jamais vraiment souhaité.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Généralités

    L’éradication de la polio n’a jamais été aussi proche, mais si nous ne réussissons pas aujourd’hui à vaincre cette maladie handicapante et parfois mortelle, alors le risque de la voir resurgir plus forte encore est bien réel.

     

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Protégez votre peau contre l'hiver

    28 novembre 2013 - Auteur : Leen Baekelandt

    Il nous arrive d'oublier que l'hiver réclame une protection particulière de la peau. Dartres, lèvres gercées, mains crevassées,... voici comment les éviter et les traiter.

    Contenu :

    - L'hiver : sec et froid
    - La couperose
    - Les crevasses aux mains et aux pieds
    - Les lèvres gercées
    - Les engelures

    La tentation est grande d'utiliser, été comme hiver, les mêmes crèmes et produits pour soigner la peau. Or, en été, notre peau a besoin d'une crème hydratante qui la laisse bien respirer, alors qu'en hiver elle réclame une crème protectrice plus grasse. Ceci s'explique par la structure de la peau.

    La peau dresse une barrière essentielle entre notre organisme et les agressions extérieures que sont la lumière solaire, les substances nocives, les bactéries, les moisissures,... Entre autres.

    DES SOINS BIEN PARTICULIERS

    La peau doit régulièrement être nettoyée afin d'éliminer la saleté, les cellules mortes, les bactéries et les résidus de produits cosmétiques. Sur ce plan-là, l'eau ne suffit pas car elle n'évacue pas les particules de graisse. L'eau élimine en outre les particules hydrophiles de la peau, qu'elle assèche, ce qui n'est pas le but recherché.

    En conséquence, notre corps a besoin d'un agent nettoyant supplémentaire, qui ne perturbe pas trop l'écran protecteur du film hydrolipidique ni le manteau acide.

    Notre peau doit en plus être hydratée en suffisance. Pour ce faire, il faut boire de l'eau (1,5 à 2 l par jour) et utiliser régulièrement un produit hydratant. Avec l'âge une hydratation adéquate devient encore plus importante. Pour le corps, l'usage quotidien d'un lait corporel après la douche ou le bain est indiqué mais le visage et le cou réclament des soins particuliers. Ils doivent être nourris d'une crème de jour (huile dans eau) pendant la journée et d'une crème de nuit (eau dans huile) pendant la nuit. Les crèmes de nuit sont plus grasses, plus nourrissantes et hydratent plus durablement que les crèmes de jour.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires