• Le 5 août 2016.

    Les Amish auraient développé une résistance particulière aux allergies qui provoquent de l’asthme. Une étude américaine et britannique vient de révéler ce phénomène, qui pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements.

    Les Amish ont développé des anticorps spécifiques

    Les communautés Amish, connues pour leur style de vie traditionnel et en décalage avec le monde moderne, développeraient moins d’allergies que le reste du monde. Ses membres seraient notamment moins sujets à lasthme. C’est ce que révèle une étude américaine et britannique parue dans le New England Journal of Medecine.

    Pour parvenir à ce constat, les chercheurs ont comparé les statistiques nationales avec les résultats de deux enquêtes, menées l’une chez des Amish vivant dans l’Indiana et l’autre chez des Huttérites du Dakota du Sud. Ces deux communautés traditionnelles se ressemblent sur bien des points, mais leur mode de culture et d’élevage des animaux diffère, et c’est ce qui semble être à l’origine de cette différence immunitaire.

    Vers de nouveaux traitements prometteurs ?

    En étudiant la poussière des habitations de ces deux communautés, les scientifiques ont remarqué que la poussière « Amish » contenait des microbes issus de vaches laitières, ce qui n’est pas le cas chez les Huttérites. Les enfants amish, élevés au contact permanent de cette poussière, développeraient des anticorps spécifiques qui les renforceraient face à l’asthme. Des tests sanguins menés sur 30 enfants de chaque communauté ont ensuite confirmé cette hypothèse.

    Les chiffres sont les témoins des bienfaits de ces microbes, puisque seuls 5 % des Amish en âge d’aller à l’école ont de l’asthme, contre 10 % aux États-Unis. « Nous espérons que nos découvertes permettront l’identification de substances pertinentes qui ouvriront la voie à de nouvelles stratégies pour prévenir l’asthme et les allergies », ont indiqué les auteurs de cette étude.

    À lire aussi : Le yoga pour réduire les symptômes de l'asthme

    « E-cigarette : deux nouveaux agents cancérogènes découvertsIncroyable, elle a vécu sans cervelet pendant 24 ans ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :